Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La chanson marocaine appelée à s’ouvrir sur de nouvelles thématiques




La chanson marocaine est appelée à s'ouvrir sur de nouvelles thématiques touchant le vivant des Marocains, ont relevé, vendredi à Rabat, les artistes marocains Issam Kamal et Bouhssine Foulane du groupe "Ribab fusion".
"La chanson marocaine qui s’est focalisée sur la passion et l’émotion, est appelée aujourd’hui à s’ouvrir sur de nouvelles thématiques qui soient proches du quotidien des Marocains", ont indiqué les deux artistes lors d’une conférence de presse avant leur concert sur la scène de Salé, dans le cadre du Festival Mawazine rythmes du monde.
Dans ce cadre, Issam Kamal a noté que la nouvelle vague de la chanson marocaine n’est que la preuve de l’ouverture que connaît le Maroc sur les différentes cultures et rythmes musicaux. Issam s’est dit fier de participer pour la 8ème fois à Mawazine, réitérant sa disposition à collaborer avec tous les artistes, peu importe leur style musical. Concernant ses projets artistiques, Issam a annoncé qu’il se préparait pour lancer un nouveau vidéo-clip "Allah alik", une chanson patriotique qui sort un peu du style classique de ce genre de tube.
De son côté, l’artiste amazigh Bouhssine Foulane a noté que la chanson marocaine, qui a connu un rayonnement au Moyen-Orient et dans les pays du Golfe, doit désormais chanter "le rêve de l’union africaine". Pour le concert de ce soir, Bouhssine promet de livrer un show plein de surprises.
Chanteur, auteur et compositeur né en 1983 à Azilal, Issam Kamal est connu pour être ex-leader du groupe Mazagan. Issam a présenté dans le passé des succès tels que Dounia, Fabor, Zina, A Labess, Dada hyani, Groovawahia, Ayli Ayli, ce dernier en duo avec le groupe danois Outlandish, et Dima Labess en collaboration avec RedOne et Khaled. Cet artiste porte un grand intérêt à la modernisation de la musique populaire et de la culture marocaine. Il est souvent invité par des médias, associations, écoles et universités pour inciter les jeunes à se réapproprier leur culture et à travailler sur son développement. Pour sa part, Ribab Fusion, créé à Agadir en 2008, est né du rêve de mettre en avant l’instrument du Ribab sur la scène musicale marocaine, tout en le portant au-delà des frontières pour diffuser la musique amazighe. Ribab fusion est un hommage à la tendresse, un voyage mythique aux racines intarissables de la culture amazighe, un hymne composé de chants traditionnels du Souss et ses musiques villageoises.

Libé
Lundi 22 Mai 2017

Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs