Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La chanson ghiwanie a une place de choix dans la culture musicale marocaine




La 6ème édition du Festival Ghiwani de Marrakech qui a pris fin dimanche dernier, a enregistré un franc succès avec une forte affluence de plus de 2.000 spectateurs qui ont assisté à une brillante soirée rehaussée par des groupes de la musique populaire: Tagada, Aabidate Rma et Haouzia.
Dans une déclaration à la MAP, le président du festival, Abdelhafid El Banaoui, a souligné que cette édition (tenue du 20 au 24 juillet) a pu attirer un large public de tous âges, ce qui confirme la passion des citoyens pour ce style musical, relevant que la chanson ghiwanie demeure toujours présente dans la culture musicale marocaine. La cérémonie de clôture, à laquelle ont pris part le wali de la région de Marrakech-Safi, Abdelfattah Bjioui et plusieurs dramaturges, a connu une importante participation des groupes de la chanson ghiwanie et de nombreux groupes musicaux qui se sont inspirés de ce style musical, a-t-il fait savoir.
Cette 6ème édition a connu la participation de plusieurs groupes musicaux, en l’occurrence les groupes Siham, Nass El Ghiwane, Mazagan, Jil Jilala, Emdyasen, Abdou et les filles de Lemchaheb, outre des groupes de la musique populaire, notamment Haouzia, abidate Rma et Tagada. Lors de la cérémonie d’ouverture, les spectateurs sont venus nombreux à la rencontre des groupes emblématiques de ce style musical, qui ont puisé dans un répertoire aussi riche que varié de la chanson Ghiwanie. Ainsi, des groupes folkloriques, à savoir Gnaoua, Dakka Marrakchia, Hamadcha et Jil Jilala, ont investi la place El Harthi, sillonnant l’espace du théâtre Royal et l’Avenue Hassan II. Lors de cette manifestation artistique, un hommage a, par ailleurs, été rendu à l’artiste Mohamed Hamadi, membre du groupe Lemchaheb. 
Notons enfin que ce carrefour culturel a été notamment marqué par un concert musical qui puise dans le patrimoine marocain, outre une cérémonie de signature d'un ouvrage sur "La mémoire musicale marocaine", de son auteur Ahmed Ramzi El Ghadban.

Libé
Mardi 26 Juillet 2016

Lu 251 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs