Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La caravane des droits de l'Homme fait escale à Tata

Une opération organisée par la Commission régionale des droits de l'Homme à Agadir




La caravane des droits de l'Homme fait escale à Tata
La caravane des droits de l'Homme, organisée par la Commission régionale des droits de l'Homme à Agadir sous le thème «Les droits de l'Homme : protection, promotion et enrichissement, notre mission», a fait escale, ce week-end, dans la province de Tata.
Cette caravane, déjà passée par les villes d'Agadir, Tiznit, Taroudant et Chtouka Aït-Baha, vise à faire connaître la mission du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et ses commissions régionales et mobiliser les acteurs et partenaires locaux pour consacrer la culture des droits de l'Homme aux niveaux local et régional.
Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le président de la Commission régionale des droits de l'Homme à Agadir, Mohamed Charef, a indiqué que cette caravane, organisée vendredi et samedi dans la province de Tata, constitue une occasion de nouer le contact avec la société civile et les élus locaux dans le cadre de la consolidation de la politique de proximité, de la dimension régionale de l'action en matière des droits de l'Homme et du travail de terrain entrepris par le CNDH au niveau des régions.
Dans ce sens, il a souligné que le Maroc compte parmi les trois pays pionniers dans le monde en matière de mise en place et de renforcement du rôle des commissions des droits de l'Homme, à côté du Mexique et des Philippines. 
De son côté, Bouchra Amraoui, cadre au CNDH, a indiqué que cette rencontre offre une opportunité d'échanger les expériences et les expertises et de s'approcher des préoccupations des acteurs locaux liées au développement et aux droits de l'Homme.
Rappelant que le Maroc a franchi des pas importants en matière de consolidation de la culture des droits de l'Homme, Mme Amraoui a souligné que le CNDH agit dans un cadre participatif dans le but de renforcer l'édifice démocratique et promouvoir le dialogue sociétal multiple et développer les mécanismes d'action adéquats en la matière. 
Pour leur part, les acteurs locaux ont salué cette initiative qui a permis de discuter des problèmes et questions qui concernent la province de Tata, dont le manque en infrastructures, notamment dans les domaines médical et éducatif.
Cette rencontre, qui s'est déroulée en présence du gouverneur de la province de Tata, Abdelkabir Tahoun, des élus et des acteurs civils locaux, a été marqué par la signature d'une convention de partenariat entre la Commission régionale des droits de l'Homme et la Commune urbaine de Foum Lahcen, portant sur la promotion de la culture des droits de l'Homme et des valeurs de la citoyenneté. De même, un pavillon des droits de l'Homme a été mis en place pour exposer les ouvrages et publications édités par le CNDH.
 

MAP
Mardi 24 Décembre 2013

Lu 1654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs