Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La bataille d’Alep se poursuit : Défection d'un général et d’une douzaine d’officiers syriens




La bataille d’Alep se poursuit : Défection d'un général et d’une douzaine d’officiers syriens
Un général syrien, accompagné de 12 officiers, a fait défection et est arrivé en Turquie, ainsi que plus de mille réfugiés ces dernières 24 heures, a annoncé mardi l'agence Anatolie.
Une vingtaine de généraux syriens ont fait défection. Les autorités turques ne peuvent préciser combien se trouvent actuellement en Turquie, certains étant repassés en Syrie pour se battre contre le régime.
Les 1.137 Syriens arrivés dans les dernières 24 heures portent à près de 50.000 le nombre total de réfugiés arrivés en Turquie depuis le début de la crise.
Des officiers syriens, accompagnés souvent de soldats, font défection quasiment chaque jour ces derniers mois. Les militaires sont accueillis en Turquie dans un camp séparés, où la sécurité est renforcée.
Par ailleurs, Le centre de la métropole du nord de la Syrie, Alep, était le théâtre mardi matin de violents accrochages entre les rebelles et l'armée qui bombardait l'est de la ville, enjeu crucial du conflit, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).   Ces violences surviennent au lendemain d'une journée sanglante au cours de laquelle 226 personnes ont été tuées à travers le pays, parmi lesquels 147 civils, 57 membres des forces de sécurité et 22 rebelles.
Mardi, des accrochages se déroulaient dans le centre d'Alep, dans les quartiers d'Antakia, Aziziya, Bab Jénine, Sabah Bahrat, et près du palais de justice à l'ouest, a précisé l'OSDH, qui se base sur un réseau de militants et de témoins.
L'armée pilonnait par ailleurs les quartiers de Chaar, Sakhour et Qatarji, à l'est.
Les militants de l'opposition ont indiqué que l'armée utilisait aussi des hélicoptères et bombardait le quartier de Hanano (est).
Lundi, 46 personnes avaient trouvé la mort à Alep, dont quatre rebelles.
L'armée a achevé dimanche l'envoi d'importants renforts à Alep, théâtre d'affrontements depuis le 20 juillet, et est désormais prête pour la bataille "décisive", selon une source de sécurité.
D'après un responsable de la sécurité, au moins 20.000 militaires ont été déployés sur le front d'Alep, où les rebelles comptent pour leur part entre 6.000 et 8.000 hommes, d'après le journal al-Watan, proche du pouvoir.
Les rebelles disent tenir la moitié de la ville et affirment que, malgré les bombardements, par l'artillerie et l'aviation, les soldats ne parviennent pas à avancer au sol.
D’autre part, l’Iran a entamé une course contre la montre pour tenter de sauver son allié. Le représentant du guide suprême iranien l'ayatollah Ali Khamenei, Saïd Jalili, est arrivé mardi matin à Damas où il doit rencontrer le président syrien Bachar al-Assad, a rapporté le site de la télévision d'Etat iranienne.
M. "Jalili doit rencontrer dans l'heure qui vient le président Bachar al-Assad et d'autres hauts responsables syriens", rapporte le site de la télévision d'Etat. Il tiendra une conférence de presse ensuite, selon le site.

AFP
Mercredi 8 Août 2012

Lu 415 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs