Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La bactérie ECEH : Un nouveau décès en Allemagne




L'Allemagne a annoncé jeudi un nouveau décès et plus de 160 cas de contamination supplémentaires dus à la bactérie ECEH, mais le nombre de cas continue à ralentir.
L'institut Robert-Koch a précisé que 2.808 personnes ont été contaminées par la bactérie Escherichia coli entérohémorragique, dont 722 ont développé un syndrome hémolytique-urémique (SHU).
Selon l'Organisation mondiale de la santé, 97 cas ont été recensés dans douze autres pays européens, ainsi que trois aux Etats-Unis.
On compte 27 décès: 26 en Allemagne et un en Suède.
Bien que le nombre de cas continue à augmenter, l'institut Robert-Koch précise que la hausse ralentit depuis plusieurs jours.  D’un autre côté, «le gouvernement allemand s'est engagé à s'efforcer de rétablir le prestige des produits agricoles terni par la crise en Allemagne», a déclaré jeudi à Berlin le ministre espagnol aux Affaires européennes, Diego Lopez Garrido, lors d'une conférence de presse.
L'Allemagne appuiera une campagne de promotion des produits agricoles espagnols que prépare le gouvernement de Madrid, a précisé le ministre, après des entretiens avec son homologue allemand, Werner Hoyer.
M. Hoyer a exprimé «ses profonds regrets» à la suite des dommages causés aux agriculteurs espagnols «par les premières déclarations imputant à des concombres espagnols l'origine de l'épidémie» causée par la bactérie, a ajouté M. Lopez Garrido, qui se rendait pour la première fois en Allemagne, depuis les tensions apparues en mai entre les deux pays.
Les autorités sanitaires de la cité hanséatique avaient affirmé le 26 mai avoir trouvé la bactérie à l'origine de l'épidémie sur des concombres importés d'Espagne. Des analyses ultérieures avaient prouvé qu'il ne s'agissait pas de la même bactérie.
M. Lopez Garrido a par ailleurs laissé entendre que le gouvernement espagnol ne réclamerait pas à Berlin de dommages et intérêts pour ses maraîchers, mais n'a pas exclu que des agriculteurs privés portent plainte contre Hambourg.
Il a jugé «encore insuffisante» la proposition de compensations financières de Bruxelles de 210 millions d'euros pour les producteurs de légumes de l'UE confrontés à un effondrement de leurs ventes.
Pour donner la mesure des «dommages énormes» causés aux maraîchers espagnols par l'erreur commise à Hambourg, le ministre a rappelé que l'Espagne, premier exportateur de fruits et légumes de l'Union européenne, écoulait 25% de ces produits en Allemagne.
La crise de la bactérie Eceh, dont le bilan est monté jeudi à 27 morts après deux nouveaux décès recensés en Allemagne, empoisonne aussi les relations russo-européennes. Moscou et l'UE se retrouvent jeudi et vendredi à Nijni-Novgorod, pour un sommet au cours duquel les deux parties vont devoir surmonter leur discorde sur l'embargo imposé la semaine dernière par Moscou sur les légumes européens au motif du risque bactérien.
M. Lopez Garrido a jugé cet embargo «injustifié et disproportionné». La traque de la bactérie mortelle se poursuivait en Allemagne. Une annonce mercredi par la ville de Magdebourg, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Berlin, de la découverte d'un concombre porteur du germe dans une poubelle d'une famille contaminée, a semé un peu plus la confusion.

Libé
Vendredi 10 Juin 2011

Lu 228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs