Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Tunisie renforce la sécurité autour de ses sites touristiques

La Grande-Bretagne paye le plus lourd tribut de l’attentat avec au moins trente ressortissants tués




La Tunisie renforce la sécurité autour de ses sites touristiques
La Tunisie va armer sa police touristique et déployer un millier d'agents de sécurité supplémentaires pour protéger hôtels, plages et sites touristiques après un attentat contre un hôtel qui a fait 38 morts, le plus sanglant de l'histoire du pays.
Au moins 30 touristes britanniques figurent parmi les victimes, alors que seuls (15 officiellement identifiés), ont indiqué lundi des médias britanniques.
Alors que plusieurs Britanniques - le nombre final pourrait d'être d'"au moins 30", selon la BBC - et un Allemand figurent parmi les morts, les ministres de l'Intérieur français, allemand et britannique étaient attendus lundi sur les lieux de la tuerie, où ils donneront notamment une conférence de presse.
C'est la première fois, selon les autorités, que la police touristique va être armée. Le ministère du Tourisme a précisé que 1.000 agents de sécurité armés viendraient renforcer à partir du 1er juillet la police touristique, et seraient déployés à "l'intérieur et à l'extérieur des hôtels", sur les plages et dans les sites touristiques et archéologiques.
Cette annonce intervient deux jours après qu'un jeune Tunisien a fait irruption sur la plage d'un hôtel à Port El Kantaoui, près de Sousse (140 km au sud de Tunis), une Kalachnikov cachée dans son parasol, avant d'ouvrir le feu sur les touristes. L'attentat a été revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI). 
Parmi les blessés, 39 selon le dernier bilan tunisien, six sont toujours dans un "état critique", a annoncé la direction espagnole du Riu Imperial Marhaba Hotel, où a eu lieu la tuerie, disant être en contact avec les hôpitaux locaux.
Sur les lieux du drame, touristes et Tunisiens ont déposé dimanche des fleurs en mémoire des victimes. 
Le ministère de l'Intérieur a indiqué que la famille du tueur présumé avait été interrogée et que son téléphone portable, qu'il avait jeté dans la mer, avait été retrouvé. 
Selon des témoins, l'attaque a duré de 30 à 40 minutes, et beaucoup de Tunisiens se demandaient pourquoi l'assaillant n'a pas été neutralisé plus tôt par les forces de l'ordre. Interrogé par l'AFP, le porte-parole de l'Intérieur a refusé de réagir, arguant de l'enquête en cours. 
Avec 1.000 km de littoral, d'innombrables plages et des sites archéologiques de renommée internationale, la Tunisie a très longtemps été l'une des destinations phare des tour-opérateurs européens.
Mais depuis la révolution de 2011 qui a chassé du pouvoir Zine El Abidine Ben Ali, bouleversements politiques, tensions économiques et sociales et montée du jihadisme ont pesé sur le secteur crucial du tourisme (7% du PIB).
Les réservations avaient déjà chuté après l'attentat du Bardo le 18 mars (22 morts dont 21 touristes étrangers), et un flot continu de touristes arrivaient encore dimanche soir à l'aéroport d'Enfhida, entre Tunis et Sousse, en vue de repartir dans leurs pays. 
Depuis 2011, des dizaines de soldats et policiers ont été tués par des jihadistes en Tunisie, un pays qui fournit le plus gros contingent de ressortissants - environ 3.000 - auprès de groupes extrémistes en Syrie, en Irak et en Libye.

Mardi 30 Juin 2015

Lu 423 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs