Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Syrie toujours à feu et à sang : Des navires de guerre attaquent Lattaquié




La Syrie toujours à feu et à sang : Des navires de guerre attaquent Lattaquié
Au moins dix civils ont été tués et 25 autres grièvement blessés dimanche matin dans le quartier d'al-Raml al-Jounoubi à Lattaquié, sur la côte ouest de la Syrie, cible d'une offensive terrestre et maritime, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
«Dix civils ont été tués ce matin (dimanche) et au moins 25 autres ont été blessés à al-Raml al-Jounoubi», a indiqué l'OSDH dans un communiqué, assurant que des navires de guerre et des chars tiraient sur le quartier.
«Des navires de guerre attaquent Lattaquié et des explosions ont été entendues dans plusieurs quartiers», a rapporté l'OSDH, faisant état de tirs de mitrailleuses et d'armes lourdes.
En outre, «des tirs nourris et des explosions ont été entendus dans le quartier Slaibé, tandis que des véhicules des milices pro-régime et des forces de sécurité se regroupaient dans la ville», a indiqué l'OSDH.
Les forces de sécurité ont fait usage de lance-roquettes dans le quartier al-Sakentouri, et un enfant a été blessé dans le quartier voisin de Boustane Saydaoui, a ajouté l'OSDH.
Samedi, deux civils avaient été tués à Lattaquié, selon l'OSDH qui avait affirmé que «vingt chars et véhicules de transport de troupes» avaient été déployés près du quartier d'al-Raml al-Jounoubi.
D'après la même source, «un grand nombre d'habitants, en particulier des femmes et des enfants» avaient fui le secteur samedi, «par crainte d'une opération militaire».
Ces derniers jours, le quartier d'al-Raml al-Jounoubi a été le théâtre de manifestations massives réclamant la chute du régime du président Bachar al-Assad, confronté depuis près de cinq mois à un mouvement de contestation inédit.
Les communications téléphoniques et l'internet y étaient toujours coupés dimanche, selon l'OSDH.
L'armée et les forces de sécurité syriennes sont, par ailleurs,  entrées dans la nuit de samedi à dimanche dans les banlieues damascènes de Sakba et Hamouriya et ont procédé à de nombreuses arrestations, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) dans un communiqué.
«Les forces de sécurité sont entrées en grand nombre à Sakba et à Hamouriya et ont lancé une vaste campagne d'arrestations», a indiqué l'OSDH, précisant que le convoi se composait de «quinze camions militaires, huit véhicules de transports de troupe et quatre Jeep».
«Des tirs nourris ont été entendus dans les deux localités», a ajouté l'OSDH.
«Les forces de sécurité ont lancé à 02H00 dimanche (23H00 GMT samedi) un assaut sur Sakba, où les communications téléphoniques ont été coupées dans la nuit de samedi à dimanche», a précisé l'OSDH.
Samedi, deux civils avaient été tués à Lattaquié et un troisième a été abattu à Qousseir (centre), dans la région de Homs, au cours de perquisitions menées par les forces de sécurité, tandis que les corps de quatre personnes arrêtées ces derniers jours ont été rendus à leur famille, selon l'OSDH.
Six organisations syriennes de défense des droits de l'Homme ont, par ailleurs,  condamné dimanche l'arrestation d'Abdel Karim Rihaoui, président de la Ligue syrienne des droits de l'Homme, et appelé à sa libération «immédiate», dans un communiqué.
«Nous, organisations syriennes de défense des droits de l'Homme, condamnons fermement l'arrestation de notre camarade Rihaoui et exprimons notre mécontentement à l'égard de cette interpellation», affirment les associations dans un texte commun.
 «Les forces de sécurité poursuivent leurs arrestations massives, qui violent la loi, les droits de l'Homme et les libertés démocratiques et nient les droits des opposants et des manifestants pacifiques, en dépit de la levée de l'état d'urgence», poursuit le communiqué.

AFP
Lundi 15 Août 2011

Lu 889 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs