Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Suisse souhaite revigorer sa coopération avec le Royaume




La Suisse souhaite revigorer sa coopération avec le Royaume
La Suisse souhaite explorer les possibilités qui s'offrent pour revigorer sa coopération économique et commerciale avec le Maroc, "un pays africain stable et avancé", a affirmé samedi dernier le ministre suisse de l'Economie, Johann Schneider-Ammann.
"Nous avons un énorme potentiel à valoriser et à développer. A présent, il nous faut trouver le chemin pour renforcer les liens de coopération", a-t-il déclaré à la MAP en marge de la 99ème Foire internationale de Bâle où le Maroc est l'invité d'honneur.
Le responsable suisse avait eu vendredi dernier un entretien avec le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abbou, en marge de l'inauguration du pavillon marocain monté à l'occasion de cette manifestation, la plus grande dans le pays helvétique. "Nous avons choisi cette année d'honorer le Maroc, un pays parmi les plus développés d'Afrique et doté d'un système politique très stable, avec une offre très large de produits et de services", a expliqué M. Schneider-Ammann. Il a en outre qualifié de "fortes et excellentes" les relations économiques maroco-suisses, fondées sur l'accord de libre-échange conclu en 1997 et les nombreux autres accords similaires liant le Royaume à d'autres Etats et ensembles régionaux.
Aujourd'hui, a-t-il estimé, "nos deux pays ont intérêt à favoriser l'investissement dans tous les domaines et non seulement les secteurs classiques tels que l'agroalimentaire, la pharmacie, les machines et le tourisme".
Le pavillon marocain à la foire de Bâle, d'une surface de 500 m2, est animé par une quinzaine de sociétés marocaines exportatrices opérant dans des secteurs aussi variés que la cosmétique, le textile et cuir, le mobilier et la décoration, l'agroalimentaire et les bijoux. 
Cette présence en force tend à conférer une plus grande visibilité au label "Made in Morocco" sur le marché européen et à mettre en valeur les potentialités, les atouts multisectoriels et les opportunités dont regorge le marché marocain comme hub stratégique vers l'Afrique. 
En parallèle à cet évènement, une conférence a été organisée sur le thème "Export dialogue Morocco" afin de permettre aux entreprises suisses d'explorer les opportunités d'affaires dans le Royaume ainsi que les succes-stories des firmes étrangères qui s'y sont implantées.
La Foire de Bâle est considérée comme la plus grande et la plus ancienne foire destinée à la vente directe dans le pays helvétique. Aujourd'hui, cet évènement attire plus de 150.000 visiteurs et 820 exposants présentant un large éventail de produits dans les domaines de l'artisanat, de l'agroalimentaire, des arts culinaires et ménagers, du textile et cuir, de la beauté et de l'hygiène et du tourisme.

Lundi 9 Février 2015

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs