Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Suède prend un léger avantage sur le Danemark dans la course à l’Euro 2016


L'Ukraine fait un pas important vers la France 



La Suède a pris un léger avantage face au Danemark, qu'elle a battu 2-1 en barrage aller de l'Euro-2016, samedi dernier, à Solna, grâce notamment à l'inévitable Ibrahimovic.
Un premier but de Forsberg juste avant la mi-temps (45e) et un penalty transformé par Ibrahimovic (50e) ont concrétisé la domination des jaune et bleu, plus agressifs et ambitieux.
Mais la réduction du score par Jorgensen (80e) permet d'entretenir l'espoir  pour une équipe danoise qui paraissait mal en point. Rien n'est donc fait dans ce barrage entre voisins scandinaves, avant le retour mardi à Copenhague.
Une défense trop lente, trop passive, a fait un tort considérable aux Danois. Elle a tenu le choc presque jusqu'à la pause, entre autres grâce à un superbe arrêt de Schmeichel face à Berg (18e). Ibrahimovic faisait passer un frisson dans le stade avec une frappe du gauche, trop croisée (40e). Cela chauffait et sur une attaque rapide des Suédois, Durmaz talonnait pour  permette à Lustig de déborder son vis-à-vis puis centrer en retrait. Forsberg reprenait tranquillement dans le petit filet (1-0). Un puissant coup franc d'Ibrahimovic (45e+2) était détourné par Schmeichel qui parvenait ainsi à limiter la casse.
 Même configuration au retour des vestiaires: des Suédois conquérants face à un adversaire dépassé. Forsberg, encore lui, profitait d'un autre errement de la défense rouge, en obtenant un penalty sur un croc-en-jambe. Ibrahimovic se faisait un plaisir de le transformer en force (2-0). Il s'en fallait de très peu pour que l'attaquant du PSG porte le score à 3-0, mais il était signalé hors-jeu (55e). Le public réclamait le K.O, et on ne donnait pas cher des chances des Danois. Leurs attaquants avaient été maladroits devant le but d'Isaksson, surtout Bendtner qui frappait faiblement après une balle boxée par le gardien suédois (25e), qui manquait ensuite une superbe occasion juste avant l'ouverture du score suédoise (44e), ou qui commettait une nouvelle maladresse dans la surface (68e). Mais sur un corner, Jorgensen, entré en cours de jeu, poussait au fond un ballon qui lui parvenait au second poteau (80e).
Le jeu suédois s'éteignait alors, d'autant qu'Ibrahimovic sortait à la 82e minute. Il a un travail à finir mardi en terre danoise.
Pour sa part, l’Ukraine, systématiquement battue en barrage depuis 1998, est peut-être en passe de mettre fin à sa mauvaise série. La sélection qui avait fait trembler la France en éliminatoires de la dernière Coupe du Monde n'est plus qu'à 90 minutes d'une première qualification (sur le terrain) à l'Euro. Opposée à la Slovénie lors de son duel d'appui, la sélection de Mikhail Formenko a fait l'essentiel du travail en remportant par deux buts d'écart le match aller joué à domicile.

Libé
Lundi 16 Novembre 2015

Lu 335 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs