Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Saison culturelle de l’Institut français du Maroc annonce ses couleurs

Plus de 800 événements à l’affiche




La Saison culturelle France-Maroc est une
programmation ambitieuse réunissant en moyenne 350.000 visiteurs par an. Initiée, cette année, sous le thème «Changer de dimension», cette nouvelle saison se décline en 300 jours d’exposition, 400  projections de films, en plus de quelque 200 dates de spectacle vivant.


La France a récemment mis à l’honneur, sur son territoire, la culture et la créativité marocaines. À l’Institut du monde arabe, au Louvre, au Mucem et dans bien d’autres institutions culturelles françaises, le public a pu découvrir le patrimoine exceptionnel du Maroc et le talent de sa nouvelle génération d’artistes et d’intellectuels. Ce moment de partage, l’Institut français du Maroc (IFM) propose de le poursuivre ici, au Maroc, à travers la nouvelle Saison culturelle de l’Institut français. «Dans toutes les villes où il est installé, l’Institut français proposera à nouveau cette année le meilleur de la culture française contemporaine au plus large public marocain, en particulier aux jeunes», indique Charles Fries, ambassadeur de France au Maroc, dans un édito. Le directeur général de l’Institut français du Maroc, Jean Marc Berthon, a pour sa part indiqué, lors d’un point de presse dédié au lancement de cette manifestation, que «le propre de l’art et des artistes est de faire voir le monde autrement, de décentrer notre regard et de  nous représenter la réalité selon une pluralité de points de vue». «En 2016, l’Institut français du Maroc mettra la relation  exceptionnelle entre la France et le Maroc au service du dialogue  euro-méditerranéen», a-t-il précisé.
Si 2015 a été une bien triste année, 2016 serait probablement une année de paix dans ce monde devenu brutalement convulsif. «Elle sera en tout cas pour l’Institut, une année de culture», explique le directeur de l’Institut français de Rabat. «Une année faite de surprises, d’inventions, de débats, de créations, de diversité artistique et culturelle, de dialogues, de parts belles laissées aux imaginaires. Tout ce qui, au fond, constitue le meilleur de ce que nous sommes».
Cette année, le programme de l’IFM, initié sous le thème «Changer de dimension» se déclinera donc en 300 jours d’exposition, 400  projections de films et quelque 200 dates de spectacle vivant.  Du Forum des Jeunes leaders d’Essaouira aux Nuits des philosophes, en  passant par les débats sur le changement climatique, les nouvelles formes de radicalisation ou le dialogue des spiritualités, la Saison culturelle  France-Maroc 2016 associera aux échanges les partenaires du Nord et du Sud de la Méditerranée.
«L’un des temps forts de la relation culturelle entre nos deux pays en 2016,  sera la grande exposition rétrospective “Giacometti” au Musée Mohammed VI de Rabat, la première sur le continent africain d’une grande figure de la  modernité artistique», estime Jean Marc Berthon.  Et le directeur général de l’Institut français du Maroc de préciser : «Le Maroc s’installera, à  cette occasion, sur les grandes routes internationales de l’art. Avec le  remarquable Kyoto For Ever 2, le théâtre parlera de changement climatique et de  la diplomatie».
Pour inaugurer cette riche Saison culturelle  2016 et pour la première fois au Maroc, l’IFM proposera un Festival du film français. Il prendra ses quartiers à  Casablanca, Tanger, Marrakech, mais aussi à Tétouan et Meknès. Les dernières  sorties et de nombreux talents du cinéma français viendront ainsi à la rencontre du public marocain. Pour marquer le coup, la comédie «La vache» sera projeté en avant-première le 18 mars courant à Casablanca en présence de nombreux artistes ayant participé au film, dont l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze. La jeune actrice française Zita Hanrot, qui a reçu le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans «Fatima» sera également de la partie. L’actrice principale de ce long métrage, Soria Zeroual, qui a été nommée dans la catégorie «Meilleure actrice» aux César, fera, elle aussi, le déplacement. 

Mehdi Ouassat
Vendredi 11 Mars 2016

Lu 1645 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs