Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La SBVC et la CGEM se penchent sur l’amélioration de l’accès des PME au financement

Un partenariat pour améliorer l’accès au financement par le marché boursier




La SBVC et la CGEM se penchent sur l’amélioration de l’accès des PME au financement
La Bourse des valeurs Casablanca (BVC) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) ont signé, jeudi à Casablanca, une convention de partenariat pour améliorer l’accès des entreprises, notamment les PME, au financement par le marché boursier. Signé par la présidente de la CGEM, Miriem Bensalh-Chaqroun, et le directeur général de la bourse, Karim Hajji, ce partenariat ambitionne de promouvoir le marché boursier comme instrument alternatif de financement des PME et de contribuer ainsi au développement des entreprises et favoriser la création d’emplois.
En plus des accès classiques notamment bancaires, l’introduction en bourse permet de structurer en terme de gouvernance les PME et d’offrir de la croissance et de favoriser la création d’emplois et des richesses pour les PME, a souligné, à cette occasion, la présidente de l’organisation patronale. La BVC et la CGEM mettront en place des mécanismes de formation et d’accompagnement des PME, qui représentent 95% du tissu économique, dans l’accès au marché des capitaux, a-t-elle ajouté.
Cette convention porte ainsi sur la mise en place d’un module de formation «financement par le marché boursier» à l’intention des entreprises membres de la CGEM et la mise en place d’une solution d’affichage dynamique au siège de la CGEM et dans les régions permettant de diffuser l’actualité boursière et économique, a souligné, pour sa part, M. Hajji. Ce partenariat, qui vise à renforcer la relation de proximité entre la place boursière et les entreprises membres de la CGEM, se concrétisera à travers la mise en place de nombreuses actions conjointes, entre autres, l’organisation de road shows et de conférences dans les différentes régions du Royaume et auprès des fédérations sectorielles ainsi que la création d’une commission mixte pour l’amélioration de l’accès des PME au marché des capitaux, a-t-il indiqué.
Il devra également répondre aux attentes des PME qui citent souvent l’accès au financement comme l’un des principaux freins à leur développement, a expliqué M. Hajji.

Libé
Lundi 8 Juillet 2013

Lu 295 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs