Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Russie, première source mondiale de spams




Selon le site securelist.com, le trafic de spams en provenance de Russie a doublé entre septembre et octobre. Malgré une légère baisse, les pourriels représentent toujours près de 80% des échanges de courriers électroniques dans le monde.
En Russie, on ne produit pas que du gaz, du pétrole et de la vodka. Le pays qui vient de se voir attribuer l'organisation de la Coupe du monde de football 2018 est aussi à la pointe dans un secteur qui concerne tous les possesseurs d'une boîte mail. Celui du spam.
Un des "rois du spam", dont nous vous parlions récemment, est d'ailleurs un citoyen russe, Igor A. Gusev (un autre a été arrêté le 5 novembre aux Etats-Unis). Soupçonné d'être derrière le site SpamIt.com, Gusev est en cavale depuis une perquisition à son domicile fin octobre. Le site du New York times affirmait que le volume mondial de spams avait diminué de 20% depuis la fermeture du site le 27 septembre
Le rapport mensuel de securelist confirme cette baisse de la part des pourriels dans le trafic de mails. En octobre, les spams ne représentaient "plus" que 77 ,4% des courriers électroniques envoyés dans le monde, soit une chute de 3,7 % par rapport au mois précédent. Or, la Russie a pendant ce temps doublé son volume de spams (tout comme l'Urkaine), se hissant comme la première source de pourriels de la planète. La baisse globale serait donc plutôt à mettre au crédit des Etats-Unis, qui ont dégringolé au 18e rang.
Cette contradiction géographique n'en est pas une si l'on considère que Gusev finançait des spammeurs à un niveau international, pas seulement russes. Pour indentifer les conséquences de l'enquête lancée contre le roi du spam, mieux vaut se pencher sur la chute des spams pharmaceutiques à la fin du mois d'octobre. Les spams consacrés aux contrefaçons ont eux été divisés par deux après un pic en début de mois. Dans le même temps, les pourriels associés aux jeux d'argent ont littéralement explosés.
Parmi les autres informations intéressantes relevées par securelist, PayPal est toujours - et de loin - la société la plus ciblée avec plus de 60% des attaques de phishing (technique permettant de récolter des informations personnelles ou bancaires), devant Facebook (8%), eBay et HSBC (4%).

Fluctuat.net
Samedi 11 Décembre 2010

Lu 314 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs