Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Russie assure le Maroc de son soutien

Sahara : Moscou rejette toute sortie des paramètres définis par le Conseil de sécurité




La Fédération de Russie a affirmé qu'elle tenait «dûment compte» de la position du Maroc concernant le règlement de la question du Sahara, rejetant toute sortie des paramètres définis dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU à ce sujet.
S'agissant de la question du Sahara, «la Fédération de Russie tient dûment compte de la position du Royaume du Maroc concernant le règlement de ce problème», lit-on dans la «Déclaration sur le partenariat stratégique approfondi entre la Fédération de Russie et le Royaume du Maroc» rendue publique mardi à Moscou à l'occasion de la visite officielle de S.M le Roi Mohammed VI.
La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc ont saisi cette occasion pour se prononcer contre toute sortie des paramètres déjà définis dans les résolutions actuelles du Conseil de sécurité de l'ONU pour la recherche d'une solution à cette question.
«La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc ne soutiennent aucune volonté d'accélération ou de précipitation dans la conduite du processus politique, ni aucune sortie des paramètres déjà définis dans les résolutions actuelles du Conseil de sécurité», ajoute la Déclaration.
La Russie a exprimé à ce sujet son soutien aux efforts du Conseil de sécurité et de l'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU en vue de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara, «dans l'intérêt des populations et conformément aux principes et objectifs de la Charte des Nations unies».
Moscou a également «pris note» des projets socioéconomiques lancés par le Maroc dans les provinces du Sud visant le développement de cette région et l'amélioration des conditions de vie de sa population.
«La Fédération de Russie prend note des projets socioéconomiques pour le   développement du territoire et l'amélioration des conditions de vie des populations qui y vivent», poursuit la même source.
Les deux pays ont aussi plaidé pour le respect du patrimoine historique, des traditions culturelles, du système des valeurs et des choix de développement des Etats souverains, et réaffirment leur attachement au principe de non-ingérence dans leurs affaires intérieures, leur refus de l'unilatéralisme en dehors d'un mandat du Conseil de sécurité de l'ONU et leur foi en un système multilatéral «juste et équitable».
Rabat et Moscou «adhèrent aux principes du règlement pacifique des différends et des crises» et «sont unis dans leur volonté de voir émerger un ordre mondial multipolaire, fondé sur le respect universel des règles et des principes du droit international et le rôle central des Nations unies», précise la Déclaration.

Jeudi 17 Mars 2016

Lu 1725 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs