Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Roma met la pression sur la Juve

La Vieille Dame avance au ralenti




La Roma met la pression sur la Juve
Accrochée à domicile par l'Inter Milan (1-1) mardi dans le "derby d'Italie", la Juventus Turin n'a plus qu'un point d'avance sur l'AS Rome, qui a gagné à Udinese (1-0), lors de la 17e journée.
La Juve a freiné brutalement. Elle n'a remporté qu'un seul de ses six derniers matches, en comptant la SuperCoupe perdue contre Naples. Après avoir copieusement dominé l'Inter, elle s'est effilochée après l'égalisation et a même failli perdre.
Un seul geste vous manque, et tout est dépeuplé. Le seul ballon du match raté par Paul Pogba a coûté un but à la Juventus, sur un contre.
Attendus, les deux Argentins ont marqué. Carlos Tevez a très vite ouvert le score pour la Juve sur un centre parfait d'Arturo Vidal, mais le geste de génie sur ce but est du Chilien, une talonnade pour se libérer du marquage (5).
Mais Mauro Icardi, servi par Fredy Guarin, profitant du ballon perdu par Pogba, a égalisé en grillant Leonardo Bonucci et Gianluigi Buffon (64).
La Juve a poussé pour remporter ce match contre son ennemi héréditaire, mais l'Inter a failli réussir le hold-up en fin de match, notamment sur un contre porté par sa recrue Lukas Podolski (82).
Rome grâce au but fantôme
A midi, les Romains se sont imposés sur un "but fantôme", une tête de Davide Astori qui semble ne pas avoir tout à fait entièrement franchi la ligne (17). Les "Petits Zèbres" ont pesté contre cette décision de l'arbitre, mais la victoire a néanmoins souri à la meilleure équipe.
Ce troisième succès consécutif à l'extérieur permet à la Roma de rattraper les points lâchés à domicile, deux nuls contre Sassuolo et l'AC Milan.
L'entraîneur romain Rudi Garcia a dû composer sans deux de ses cadres, le planificateur malien Seydou Keita et le perceur de coffres-forts ivoirien Gervinho, partis à la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2015), mais a pu titulariser au milieu Kevin Strootman, blessé il y a neuf mois.
L'AC Milan rechute
L'AC Milan de Filippo Inzaghi, battu à domicile par Sassuolo (2-1), ne parvient pas à enchaîner trois résultats positifs cette saison.
Le géant "rossonero" chute à la 7e place, à cinq longueurs du podium, partagé par la Lazio Rome, vainqueur lundi de la Sampdoria Gênes (3-0), et Naples, vainqueur 4-1 à Cesena avec un doublé de Gonzalo Higuain.
Après une victoire contre le Napoli et un nul à la Roma, les "Rossoneri" se sont fait surprendre, après avoir ouvert le score par Andrea Poli (9).
Après l'égalisation de Nicola Sansone, d'une belle reprise après un contrôle de la poitrine (28), Simone Zaza, le nouvel attaquant de l'Italie, a marqué le but vainqueur d'une volée à ras de terre (67).
Les problèmes de "Pippo" ont été identifiés de longue date mais persistent: le Milan dépend trop du génie de Jérémy Ménez, dans une mauvaise passe cet après-midi, et sa défense n'est pas assez rassurante.
Les problèmes de l'arrière-garde sarde sont pires: Cagliari a perdu 5 à 0 à Palerme pour le premier match de Gianfranco Zola sur le banc...

AFP
Jeudi 8 Janvier 2015

Lu 540 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs