Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La République de Maurice retire sa reconnaissance de la fantomatique RASD

Les séparatistes enchaînent les déceptions




La République de Maurice retire sa reconnaissance de la fantomatique RASD
Les déceptions se suivent et ne se ressemblent pas pour les séparatistes du Polisario et leurs mentors algériens, qui viennent d‘essuyer un nouveau revers suite à la décision du gouvernement de la République de Maurice de retirer sa reconnaissance de la fantomatique RASD.

Le récent appel depuis Tindouf des dirigeants du Polisario à leur soi-disant «diplomatie» pour multiplier les efforts afin d’engranger un maximum de reconnaissances à la république fantoche en 2014 ne semble pas avoir eu d’écho auprès de nombreux  pays ayant décidé de retirer leurs reconnaissances de l’entité imaginaire, donnant  ainsi toutes leurs chances aux efforts sincères et initiatives sérieuses que le Maroc ne cesse d’entreprendre en vue de parvenir à un règlement durable au conflit créé de toutes pièces autour de son intégrité territoriale.
 La République de Maurice vient ainsi s’ajouter à une longue liste d’Etats qui ne reconnaissent plus une entité qui n’existe en réalité que dans l’imaginaire des ennemis de l’intégrité territoriale dont le seul souci est de freiner la marche du Maroc vers davantage de progrès et de stopper les aspirations de la population de toute la région maghrébine à une intégration devenue une nécessité stratégique.
Après tout récemment, le Panama et le Paraguay, voilà qu’un autre pays tout aussi important sur l’échiquier international qu’est la République de Maurice qui se rend à l’évidence qu’il ne peut plus continuer à reconnaître une entité qui n’existe pas, ce qui représente un triple camouflet pour les séparatistes du Polisario et leur soutien algérien en l’espace de moins de trois mois.

La décision de la République de Maurice, qui intervient, comme l’a souligné la primature de ce pays, dans le cadre d’une révision de la position de Port-Louis sur un certain nombre de questions internationales, vient ainsi conforter le Maroc dans ses positions légitimes face aux velléités des ennemis de son intégrité territoriale.
Les décisions successives de retrait de la reconnaissance de la pseudo-RASD, ressenties durement à Alger comme dans les camps de Tindouf (sud-ouest de l’Algérie), dénotent un changement profond de la donne concernant le conflit artificiel autour du Sahara à la faveur de l’initiative marocaine d’octroyer une large autonomie aux provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté nationale.
Le conflit du Sahara dit occidental, rappelle-t-on, est un conflit imposé au Maroc par l’Algérie qui finance et héberge sur son territoire à Tindouf le mouvement séparatiste du Polisario.  Le Polisario, soutenu par le pouvoir algérien, revendique la création d’un Etat croupion et factice au Maghreb. Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une intégration économique et sécuritaire régionale. 
 

MAP
Vendredi 17 Janvier 2014

Lu 525 fois


1.Posté par boujdouri abdelsalem le 17/01/2014 15:03
Lah izid!ils ont compris que se pseudo polisario n est qu une supercherie ,au suivant.........

2.Posté par tarek le 17/01/2014 15:06
Il faut tirer un chapeau a la diplomatie marocaine qui fait du bon travail,tahiat almaghrib.

3.Posté par mimoun le 17/01/2014 17:39
Bizard,un reportage montre dans une video ,que l hymne libanais est en faite celui du rif,n oublions pas que le rif a son ndependance,avait sa monnaie,son drapeau, http://m.youtube.com/watch?v=k_vxGs3oMHc

4.Posté par nourdine le 20/01/2014 08:40
Article le mag ma,l algerie refuse les visites des delegations europeene pour les camps de tindouf ,encore un scandale du drs, La visite d’inspection des eurodéputés S&D à Tindouf annuléeAdam Sfali - Lemag | Lundi 20 Janvier 2014
Lemag : Les eurodéputés du groupe Socialistes et démocrates du parlement européen, qui devaient effectuer une visite d’inspection en Algérie et dans les camps du Polisario à Tindouf, ont, sans livrer justification, annulé leur visite.
Véronique De Keyser - PH Afriqu’Échos Magazine (AEM)*Véronique De Keyser - PH Afriqu’Échos Magazine (AEM)*"Ne tenez pas compte du communiqué concernant la visite de nos eurodéputés S&D aux camps du Polisario de Tindouf, car cette visite vient tout juste d'être annulée", avait indiqué le Groupe S&D dans un communiqué. 

La Vice-président du Groupe S&D, Véronique De Keyser
 avait annoncé jeudi dernier dans un communiqué, cette visite qui devait faire suite à la mission effectuée en juin dernier par une délégation du Groupe S&D au Maroc. 

Les inspecteurs du parlement européens devaient entendre les ministres algériens des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra et des affaires maghrébines, Madjid Bouguerra et s'entretenir avec certains de leurs homologues algériens, notamment du Front des Forces Socialistes (FFS
) ainsi qu'avec le représentant du Haut-commissariat aux réfugiés en Algérie. 

La mission parlementaire devait également rencontrer l’épouse de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud
, l’exilé sahraoui en Mauritanie, séparé de force de son épouse et de ses enfants, depuis des années, par le Polisario et le pouvoir algérien. 

A noter, que sans entraves, les eurodéputés du S&D avaient rendu visite au Maroc en juin 2013 et s’étaient rendus dans les provinces du sud, à Laayoune notamment.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs