Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La RSB se jette dans le bain de la compétition africaine

La CAF reporte ses sanctions à l’encontre du Maroc à l’après CAN




La RSB se jette dans le bain de la compétition africaine
Excepté pour le FUS de Rabat, les trois autres clubs marocains engagés en compétition continentale cette saison feront leur entrée en scène dès le tour préliminaire.
Pour cette édition, le football national sera représenté par un néophyte, la Renaissance de Berkane, qui prendra part à la Coupe de la CAF, épreuve qui, il y a quelques années, réussissait fort bien aux équipes du terroir avec les consécrations de l’AS FAR, du Raja, du FUS, du MAS, en plus du Kawkab, lauréat de ce trophée dans son ancienne formule.
Les Berkanis, qui doivent leur présence dans cette C2 africaine à leur qualification à la finale de la Coupe du Trône, édition 2013-2014, entameront la compétition à domicile en accueillant entre le 13 et le 15 février la formation malienne de Onze Créateurs, sachant que le match retour aura lieu deux semaines plus tard.
Les Berkanis qui manquent, certes, d’expérience africaine, auront à cœur de franchir ce cap et faire partie des clubs retenus pour le prochain tour qui sera rehaussé par la présence des gros calibres exempts de l’étape des préliminaires, à savoir l'ASEC Mimosas de la Côte d'Ivoire, Zamalek d’Egypte, Djoliba du Mali, AS Vita Club du Congo, Ahli Shendi du Soudan, Club Africain et l'Etoile Sportive du Sahel de Tunisie et Orlando Pirates d’Afrique du Sud, en plus, comme précité, du FUS, deuxième représentant du football marocain en Coupe de la Confédération africaine.
En plus de la Coupe de la CAF, il a été procédé également, lundi au siège de la Confédération africaine de football au Caire, au tirage au sort (tour préliminaire) de la Ligue africaine des clubs champions, marquée cette année par l’engagement du MAT et du Raja.
Les Tétouanais auront donc à affronter la formation malienne de l’Olympic Bamako, tandis que les Verts seront à l’épreuve de l’équipe congolaise des Diables noirs. Les matches aller sont prévus les 13, 14 et 15 février, alors que les rencontres comptant pour la phase retour auront lieu les 27, 28 février et le 1er mars.
Sauf revirement de la situation, tout porte à croire pour le moment que les clubs marocains se trouvent épargnés des éventuelles sanctions de la CAF qui devraient être prononcées une fois les péripéties de la CAN 2015 achevées. La sanction prise jusqu’ici est la disqualification du Onze national des phases finales de la Coupe d’Afrique en Guinée Equatoriale.
A rappeler qu’en raison du risque de la propagation du virus Ebola, le Maroc avait formulé la requête du report de la CAN 2015 et il n’a jamais donc été question d’annulation de la 30ème édition du tournoi continental. Partant de là, il faudrait s’attendre à ce que la partie marocaine fasse un appel au cas où les sanctions de la CAF tomberaient.

Mohamed Bouarab
Mercredi 24 Décembre 2014

Lu 1007 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs