Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Pré-COP22 de la région Casablanca-Settat s'engage à intégrer les dimensions éducatives et écologiques


Abdelhamid Jmahri insiste sur la mise en place d’une commission régionale



La conférence préparatoire du Sommet du climat (Pré-COP22) de la région Casablanca-Settat, dont les travaux ont pris fin, dimanche à la capitale économique, s’est engagée à intégrer les dimensions éducatives et écologiques dans toutes les politiques et stratégies régionales.
Dans la "Déclaration de Casablanca-Settat", ayant conclu les travaux de cette manifestation, le Conseil de la région, les élus et les autorités, le secteur privé, les établissements publics, les services déconcentrés des ministères, les universités, les instances de gouvernance, la société civile, les acteurs économiques et experts, se sont engagés à œuvrer pour construire des politiques territoriales à dimension écologique et promouvoir la recherche académique et appliquée en matière environnementale.
Ils se sont mis d’accord pour garantir la coopération et l’échange permanent entre les autorités publiques, l’université, la société civile et le secteur privé à travers l'institutionnalisation de cet accord une fois par an.
La Déclaration de Casablanca-Settat, lue par le vice-président du Conseil de la région Casablanca-Settat, Abdelhamid Jmahri, insiste également sur la mise en place d’une commission régionale, composée de représentants de la société civile, des collectivités territoriales, des universitaires et du secteur public, et chargée de suivre les réalisations au niveau de la région dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques et le développement durable. Cet accord régional plaide également pour la mobilisation de la société civile et l'ensemble des acteurs, au niveau de la région, pour la sauvegarde de l'environnement et des richesses naturelles et l'encouragement de l'efficience énergétique.
Les parties prenantes de la région se sont engagées, par ailleurs, à encourager les initiatives et les projets à dimension environnementale et à développer la coopération universitaire, particulièrement dans les domaines de la sauvegarde de l'environnement et la gestion des impacts négatifs des changements climatiques.
Ces engagements ont été pris sur la base des recommandations des rapporteurs des ateliers tenus lors de cette manifestation de deux jours qui s’est tenue sous le thème "Contractualisation régionale participative : Clés de mise en œuvre des engagements nationaux et internationaux, soyons au rendez-vous !"
La Pré-COP22 de la région Casablanca-Settat a été initiée par la région, la Wilaya de Casablanca-Settat, Casablanca Events et animation et la Coalition marocaine pour la justice climatique à l’occasion de l’organisation de la COP22 à Marrakech du 7 au 18 novembre prochain.

Libé
Mardi 18 Octobre 2016

Lu 410 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs