Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Place Mohammed VI et le jardin du Belvédère livrés à leur triste sort

Un déplorable laisser-aller pour 3000 petits malheureux dirhams




La Place Mohammed VI et le jardin du Belvédère livrés à leur triste sort
Il est inconcevable et même inadmissible, pour ne pas dire plus, que cette place ne soit pas digne du nom combien prestigieux qu’elle porte. Belvédère, Casa-Voyageurs… ce sont là des sites qui ont une place particulière dans le cœur de tous les Casablancais voire de tous les Marocains et autres qui les connaissent ou qui les ont connus.
Avec l’avènement du Tramway, bien des transformations ont, par la force des choses, eu lieu avec la volonté manifeste de préserver à la Place Mohammed VI son cachet séculaire. L’état actuel, surtout du jardin, du gazon et de l’entretien, laisse à désirer et rien ne semble être entrepris par les responsables pour assurer la maintenance et la survie de cet espace, premier point d’accueil  aussi bien pour les touristes nationaux qu’étrangers.
Au départ, il a été convenu d’un commun accord avec la commune urbaine des Roches Noires que c’est la société Casa Tramway qui se chargera de l’entretien, notamment l’arrosage, le débroussaillage, le nettoyage et la maintenance. Engagement qui ne sera nullement respecté, puisqu’une fois les travaux achevés  et le tram mis en circulation, tout le personnel de Casa Tram qui s’y trouvait a plié bagage livrant la Place Mohammed VI à son sort qui n’est pas du tout réjouissant. Un état qui va se détériorer, particulièrement lors du Ramadan, le mois où les Marocains préfèrent sortir le soir, en ces temps de fortes chaleurs, prenant d’assaut les différents parcs,  places publiques, jardins, la corniche, entre autres.
On condamne pour une misère tout un projet environnemental. La banalité de l’affaire est une simple pompe d’eau dont le coût ne dépasse pas, dans les meilleurs des cas, les trois mille dirhams. Et une demande d’achat qui doit, malheureusement, faire le tour de plusieurs services, procédure oblige,  avant d’être validée.   
Par ailleurs, où en est le projet du réaménagement du jardin de la Palestine de Belvédère ? Apparemment, c’est le statu quo qui prévaut. En effet, lancé en grande pompe, il  y a trois mois de cela, ce projet semble traîner à cause de nombreux problèmes dont la solution tarde à se concrétiser.
A revenir aux clauses de ce projet, les travaux ne seront lancés qu’une fois qu’on aura démoli le café, le poste de police et le logement occupé illégalement qui se trouvent tous  à l’intérieur de cet espace. Conditions qui ne sont pas remplies jusqu’à présent.
Cette situation qui n’a pas bougé d’un iota depuis la dernière visite du maire de la métropole à Belvédère commence à inquiéter plus d’un et les habitants du quartier de se poser des questions sur le devenir de cet ambitieux projet à l’égard duquel ils nourrissent beaucoup d’espoir.
Pour l’Association Espace Bélvédère, la situation ne peut rester telle quelle et les responsables qui se sont engagés à faire aboutir ce chantier sont appelés, chacun à son niveau, à assumer leurs responsabilités et à respecter la bonne volonté des habitants qui n’ont pas caché leur joie au moment de l’annonce du réaménagement de leur jardin.
Au cas où les choses en l’état ne changeraient pas, Espace Belvédère aux côtés des  habitants du quartier n’écartent pas la possibilité d’organiser des sit-in de protestation pour défendre leur droit  de bénéficier d’un espace vert, de lieu de détente et de convivialité et pour inciter les responsables à prendre les mesures à même d’activer ce projet.
A en croire l’ingénieur chargé des jardins publics de la métropole, le Conseil de la ville  a décidé de réaménager et d’entretenir, dans un proche avenir, le jardin situé à Place Tissir (Ex Albert 1er) et Place Mohammed VI.

Larbi Bouhamida
Jeudi 15 Août 2013

Lu 1026 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs