Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Nasa observe la plus puissante et la plus longue explosion cosmique




Une explosion cosmique suscite l'intérêt de la Nasa. Située à 3,8 milliards d'années-lumière de la Terre, il s'agit de la plus puissante et la plus longue jamais observée jusqu'à présent. Des dizaines de satellites et télescopes ont été mobilisés pour observer l'incroyable phénomène.
Le phénomène cosmique est d'une puissance sans précédent et c'est avec assurance que les astronomes de la Nasa affirment n'avoir encore jamais observé une telle intensité lumineuse. L'explosion a été découverte le 28 mars à l'aide du satellite américain Swift. Il s'agirait probablement d'un signe d'une supernova dont les émissions de rayons gamma continuent d'être émises depuis une semaine. Fait quelque peu inhabituel puisque généralement, les radiations produites par la destruction d'une étoile ne durent seulement que quelques heures.
Andrew Fruchter, astronome au Space Telescope Science Institute à Baltimore, raconte à l'AFP l'étrange phénomène : "Nous connaissons des objets dans notre galaxie pouvant produire des explosions à répétition mais ils sont des milliers ou des millions de fois moins puissants que ce que nous observons. C'est vraiment extraordinaire". L'explosion cosmique, située dans la  constellation du Dragon, a été localisée au centre d'une galaxie située à 3,8 milliards d'années-lumière de la Terre.

Une étoile broyée par un trou noir
Actuellement les recherches se poursuivent afin de comprendre l'origine d'un tel phénomène. Les astronomes ont déjà soumis l'hypothèse suivante : la déflagration se serait produite après que l'étoile s'approche trop près du trou noir au centre de sa galaxie. L'intensité de la force gravitationnelle du trou noir aurait probablement brisé l'étoile dont les jets de gaz émis continuent à s'échapper vers son centre.
Les scientifiques continuent également leurs observations à l'aide de télescopes spatiaux comme Hubble et Chandra X-ray Observatory. Toutefois, la Nasa a indiqué dans un communiqué que les  astronomes amateurs pourraient visualiser l'explosion dans un ciel sombre suffisamment dégagé et à l'aide d'un télescope de 16 pouces quand celle-ci atteindra son pic d'intensité lumineuse.

Maxiscienses
Lundi 11 Avril 2011

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs