Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La NSA tout près de créer une machine à décrypter les encodages

Une nouvelle ère commence pour l’espionnage américain




La NSA tout près de créer une  machine à décrypter les encodages
L'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) est tout près de créer un "ordinateur quantique" à même de décrypter presque n'importe quel encodage, selon le Washington Post jeudi qui cite des documents divulgués par l'ancien consultant Edward Snowden.
Selon ces documents, l'ordinateur sur lequel travaille la NSA lui permettrait de briser les codes informatiques protégeant des secrets bancaires, médicaux, des informations gouvernementales ou du monde des affaires.
Les grandes entreprises informatiques comme IBM poursuivent depuis longtemps l'objectif de créer des ordinateurs quantiques, qui permettraient d'exploiter la puissance des atomes, accroissant ainsi de manière considérable la rapidité et la sécurité des ordinateurs.
Cependant, des experts estiment peu probable que la NSA soit sur le point de créer une telle machine sans que la communauté scientifique soit au courant. "Cela semble peu probable que la NSA soit si en avance par rapport aux entreprises civiles sans que personne ne le sache", a ainsi noté dans le Washington Post Scott Aaronson, de l'Institut de Technologie du Massachusetts (MIT). La NSA n'a quant à elle pas répondu à une demande de l'AFP sur le sujet.
Selon les documents obtenus par le quotidien, la NSA travaille sur ce projet dans des pièces spéciales, appelées "cages de Faraday", qui protègent des pollutions électromagnétiques en provenance de l'extérieur.
De par la puissance potentielle des ordinateurs quantiques, ces machines innovantes seraient à même de déchiffrer n'importe quel code utilisé actuellement pour protéger les activités en ligne, que ce soit par les banques ou les messageries électroniques. 
Depuis plusieurs mois, les révélations d'Edward Snowden ont levé le voile sur l'ampleur du programme américain d'espionnage tous azimuts visant plusieurs pays européens, les institutions de l'UE ou même le système de vidéoconférence interne de l'ONU, et notamment le rôle de la NSA.

AFP
Samedi 4 Janvier 2014

Lu 657 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs