Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Morocco Race des Terres d’Amanar




La Morocco Race des Terres d’Amanar
La première édition de l’Ultra Run Morocco Race qui s’est déroulée le week-end passé sur les circuits des Terres d’Amanar, à Tahennaout, a tenu toutes ses promesses. Joignant l’utile à l’agréable, cet événement a été une occasion pour les athlètes nationaux pour se mesurer à des concurrents de renom  dans un sport qui commence à faire l’unanimité, et ce  dans un cadre purement rustique puisque se situant aux portes de la réserve forestière du Toubkal. Pour ce qui est de la compétition qui comptait trois courses, elle a été jusqu’au bout serrée entre des athlètes qui voulaient à toux prix s’adjuger la première édition. En ce qui concerne les 10 km, le Marocain Brahim Al Fatouaki a remporté la course en 43 min 02 sec, suivi de son compatriote Majid Aitalkadi qui a réussi un chrono de 43 min 04 sec. Suite à cet exploit, Brahim El Fatouaki a déclaré que sa joie était double du fait qu’il s’agit de sa première victoire, obtenue en plus dans ses terres d’origine d’Amanar.  Côté dames, l’Américaine Miccormick Angela est arrivée en tête ( 59 min 50 sec), suivie des Marocaines Hind Khadiri et Kaoutar Janati qui ont signé de bons chronos, respectivement (01h 00min 16 sec et 01h 01 min 50 sec).
La seconde course (21 km) fut dominée par les athlètes marocains. Aziz Harrov s’est  adjugé la première place en 02h 04 min 18 sec, alors que Maxime Grosvalet, représentant le Maroc, est arrivé second en 02h 20 min 00 sec. Savourin Phillipe, premier étranger, est arrivé sixième en 02h 26 min 14 sec.
Côté dames, la Française Blanchard Karine est arrivée en tête (02h 34min 29sec), suivie de la Marocaine Sabine El Jai (02h 39min 35sec).
Pour ce qui est de la course des 65 km, elle fut remportée comme prévu par le Marocain Samir Akhdar en 06h 45min 51sec, suivi d’Akhdar Lhoucine qui a enregistré un chrono de 07h 13min 33sec. Au terme de ces courses, Jean François Fiquet, directeur de la manifestation, s’est dit satisfait et content de la réussite de cette première édition. D’abord par le nombre de participants (200 environ), ensuite par l’organisation et les efforts déployés par toutes les composantes des Terres d’Amanar. La réussite, toujours à ses dires, est due aussi à la coordination entre les différents services locaux, à l’assistance médicale et surtout à l’apport des agents de l’autorité qui ont sécurisé la totalité des parcours tout au long de la compétition. Pour ce qui est des courses, M. Fiquet a estimé que les chronos enregistrés sont importants et tenu à mettre en évidence le parcours qui présente des paysages variés, permettant aux athlètes de combiner entre l’effort du surpassement et le désir de la découverte tout en respectant le cadre traditionnel des populations locales.

Khalil Benmouya
Samedi 21 Novembre 2015

Lu 615 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs