Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Marine israélienne tue une dizaine de pacifistes de la flottille pour Gaza : L’abordage meurtrier d’Israël




La Marine israélienne tue une dizaine de pacifistes de la flottille pour Gaza : L’abordage meurtrier d’Israël
Des commandos de la marine israélienne ont pris d’assaut hier matin la flottille transportant de l’aide humanitaire à destination de la bande de Gaza, faisant plus de dix morts dans les rangs des militants et menaçant Israël d’une nouvelle crise diplomatique internationale.
Cet assaut sanglant a aussitôt été dénoncé par la Turquie, qui a protesté contre une opération “inacceptable” et prévenu qu’Israël devrait en supporter les conséquences.
Le Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas a décrété trois jours de deuil dans les territoires palestiniens.
« Mahmoud Abbas a donné instruction au délégué palestinien aux Nations unies de demander au Conseil de sécurité la tenue d’une réunion d’urgence pour discuter de la piraterie, du crime et du massacre israéliens», a précisé hier le négociateur palestinien Saëb Erakat.
L’Autorité palestinienne a également demandé à l’administration américaine une intervention d’urgence pour mettre un terme à ces «crimes israéliens», a-t-il ajouté.
L’ambassadeur de Palestine au Caire et son délégué permanent à la Ligue arabe a, pour sa part adressé une lettre à l’organisation panarabe dans laquelle il demande la convocation d’une « réunion urgente du conseil, consacrée à l’examen des répercussions de ce crime odieux commis par les Israéliens contre la flottille internationale la Liberté dans les eaux internationales ».
Les six bateaux de la flottille, qui avaient appareillé dimanche soir de Chypre, entendaient livrer 10.000 tonnes d’aide humanitaire aux 1,5 million de Gazaouis en brisant l’embargo naval mis en place par Israël le long du territoire palestinien.
L’armée israélienne a déclaré que plus de dix activistes avaient été tués dans l’opération. La chaîne israélienne de télévision Channel 10 parle elle d’une quinzaine de morts.
Le ministre israélien du Commerce, Binyamin Ben-Eliezer, premier responsable israélien à avoir confirmé cette opération hier matin, a exprimé “du regret pour toutes ces victimes”.
Selon les autorités israéliennes, les commandos se sont heurtés à une vive résistance de membres de la flottille.
Israël, qui a fermé les frontières de la bande de Gaza en 2007 lorsque le Hamas en a pris le contrôle, avait prévenu qu’il bloquerait le convoi formé par plusieurs organisations dont le Mouvement Gaza libre.
Officiellement, l’objet de cet embargo est d’empêcher que des armes soient livrées au Hamas qui contrôle le territoire côtier, mais en réalité, il s’agit pour Israël d’affamer Gaza et d’empêcher ses habitants de mener une vie normale.
Mais cette effusion de sang anéantit les espoirs des autorités israéliennes d’éviter tout dérapage et risque d’amenuiser leur crédit diplomatique, notamment auprès de la Turquie, dont le drapeau ornait certains des bateaux.
A Ankara, le ministère des Affaires étrangères a dénoncé une opération “inacceptable”. “Israël devra supporter les conséquences de ce comportement”, a-t-il ajouté. L’ambassadeur d’Israël à Ankara a été convoqué.
Mark Regev, porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a déclaré pourtant que l’armée avait tout tenté pour éviter une confrontation violente.
Du fait de la censure militaire israélienne et du brouillage des ondes, les informations sur l’assaut sont rares.
Greta Berlin, une des porte-parole du Mouvement Gaza libre à l’origine du convoi, a dit avoir été informée de dix décès par un avocat israélien. Elle-même n’a pu établir de liaison directe avec les navires.
“Comment l’armée israélienne peut-elle attaquer des civils de la sorte ?”, a-t-elle dénoncé. “Pensent-ils, parce qu’ils peuvent attaquer des Palestiniens sans discernement, qu’ils peuvent attaquer qui ils veulent ?”
Selon Mary Hugues Thompson, autre porte-parole du Mouvement Gaza libre, les commandos israéliens ont été héliportés à bord du navire turc de la flottille. Ce bateau, navire-amiral du convoi, transportait 600 passagers.
La flottille avait bravé les ordres israéliens en quittant dimanche soir les eaux internationales au large de Chypre où les bateaux mouillaient pour se rendre dans la bande de Gaza, à quelque 400 km de là.
Ce convoi a été organisé par des groupes pro-palestiniens et une organisation humanitaire turque. La Turquie avait exhorté Israël d’autoriser la livraison d’aide humanitaire et de matériel transportés à destination de la bande de Gaza.
Dimanche soir, des navires de la marine israélienne ont contacté par radio les militants et leur ont signifié que leur seule possibilité était de se rendre dans le port d’Ashdod pour y décharger leur cargaison, selon un responsable israélien. “La flottille a ignoré nos avertissements”, a-t-il dit.
Israël exige que toute aide lui soit remise pour que son contenu soit examiné avant sa distribution dans la bande de Gaza par des canaux approuvés par les autorités israéliennes. Mais le blocus passe mal. Les Nations unies et les occidentaux ont exhorté les autorités israéliennes à alléger le dispositif de sécurité autour du territoire palestinien afin d’éviter une crise humanitaire.

AFP, Reuters, AP
Mardi 1 Juin 2010

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs