Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Mannschaft sommée de régler la mire pour viser le titre continental




Championne du monde en titre, l'Allemagne visera le trophée continental à l'Euro-2016 l'été prochain en France mais devra lever les doutes sur une efficacité offensive qui a fait défaut lors d'une qualification assurée dimanche à Leipzig par un petit succès sur la Georgie (2-1).
"Ce n'est pas notre niveau. On a encore beaucoup de travail devant nous", a clairement annoncé le sélectionneur Joachim Löw après la victoire au forceps, "satisfait" de la qualification avec la première place du groupe mais "mécontent" des deux dernières prestations de la Mannschaft.
Si le bilan du parcours (22 pts et 24 buts marqués) satisferait la plupart des autres nations, il laisse l'Allemagne sur sa faim, très loin des qualifications européenne 2012 (plein de 30 pts et 34 buts) et mondiale 2014 (28 pts et 36 buts).
Seule consolation
L'Allemagne avait également glané au dernier jour son billet pour l'Euro-1996 avant d'y décrocher son 3e titre européen.
Löw était pourtant reparti en campagne avec l'ossature du groupe sacré au Brésil, les Manuel Neuer, Jerome Boateng, Thomas Müller, Toni Kroos, Mario Götze... moins les retraités (Lahm, Mertesacker et Klose).
Mais dès le début, un léger malaise a entouré la sélection. Les résultats n'ont pas été convaincants et, surtout, le niveau de jeu a été plus que moyen. Les adversaires sont certes super motivés quand il s'agit de se mesurer aux champions du monde mais ceux-ci ont aussi leur part de responsabilités.
Le sélectionneur lui-même a concédé que la Mannschaft n'était plus "une tueuse pour l'adversaire", après la déconvenue à Dublin (défaite 1-0), deuxième revers du parcours après celui en Pologne (2-0).
Recherche vrai n°9
Le manque de réalisme devant le but, particulièrement criant contre l'Eire puis la Georgie, a relancé un débat autour de l'absence d'un véritable avant-centre depuis la retraite de Klose.Le football allemand a en effet une pléthore de milieux offensifs avec Müller et Götze, qui peuvent aussi oeuvrer en faux-n°9, Marco Reus, André Schürrle, Karim Bellarabi, Max Kruse... Mais aucun véritable spécialiste de la surface de réparation.
D'où une lueur d'espoir pour Mario Gomez, délaissé depuis 2013 mais qui a redoré son blason depuis son passage à Besiktas en Turquie cet été avec 6 buts en 7 matches.
"Mario Gomez a de grandes qualités et la porte ne lui est pas fermée, a concédé Löw, tout en soulignant: "Pour moi, c'est important que la philosophie du joueur convienne à la nôtre".
En milieu défensif, les absences régulières du capitaine Bastian Schweinsteiger et de l'infatigable Sami Khedira, ont laissé Kroos en duo avec Ilkay Gundogan, excellent certes mais plus offensif.
A la charnière expérimentée Boateng-Hummels, le sélectionneur a intégré les jeunes Jonas Hector, Matthias Ginter et Emre Can, talentueux mais qui n'ont pas (encore) la science du jeu d'un Lahm, devant le "grand Manu" toujours fiable malgré un tempérament parfois trop joueur.
L'Allemagne aura deux tests le mois prochain: contre la France, le 13 novembre au Stade de France, site de la finale de l'Euro, puis les Pays-Bas quatre jours plus tard à Hanovre. Suivront deux autres au printemps contre l'Angleterre et l'Italie.
Autant d'occasions pour la Mannschaft de régler sa mire...

Mercredi 14 Octobre 2015

Lu 352 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs