Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Libye risque d'être la prochaine urgence

Tunis ferme sa frontière avec la Libye




La Libye risque d'être la prochaine urgence
Matteo Renzi a apporté jeudi son soutien à la France et à son offensive diplomatique et militaire contre l'Etat islamique, en insistant sur la nécessité de régler la situation en Libye, qui risque selon lui de constituer la prochaine urgence.
 Parallèlement aux efforts sur la Syrie, "il sera fondamental pour tous de donner priorité absolue (...) à la Libye qui risque d'être la prochaine urgence", a dit le président du Conseil italien lors d'une déclaration au côté de François Hollande à l'Elysée, a rapporté Reuters.
Le président français, qui avait appelé de ses vœux à la création d'une "grande coalition" pour "détruire" l'Etat islamique, a déjà rencontré plus tôt cette semaine le Premier ministre britannique, le président américain et la chancelière allemande. Il devait se rendre à Moscou hier pour un entretien avec le président russe.
A la suite des attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis le 13 novembre, la France a obtenu le soutien de ses partenaires européens dans sa lutte contre le terrorisme en vertu de l'article 42.7 du traité de Lisbonne.
Par ailleurs, la Tunisie a annoncé mercredi soir la fermeture provisoire de sa frontière avec la Libye, pays en proie au chaos, au lendemain de l'attaque suicide en plein coeur de Tunis contre la sécurité présidentielle, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).
Cet attentat, qui a fait au moins 12 morts, est le troisième d'envergure revendiqué par le groupe extrémiste cette année après ceux du musée du Bardo en mars et de Sousse en juin (60 morts).
Après avoir rétabli dès mardi soir l'état d'urgence dans tout le pays et imposé un couvre-feu nocturne dans le Grand Tunis, les autorités tunisiennes ont annoncé une série de mesures, dont la fermeture de la frontière avec la Libye.
 Le Conseil de la sécurité nationale, présidé par le chef de l'Etat Béji Caïd Essebsi, a décidé "la fermeture de la frontière avec la Libye pendant 15 jours à partir de minuit ce jour (mercredi), avec renforcement de la surveillance sur les frontières maritimes et dans les aéroports", selon un communiqué de la présidence.
 Il a également été décidé d'"intensifier les opérations de blocage des sites (internet) en lien avec le terrorisme" et de "prendre des mesures urgentes concernant les personnes revenant des foyers de conflit dans le cadre de la loi antiterroriste", sans préciser lesquelles. Ce Conseil a aussi annoncé le recrutement de 3.000 agents supplémentaires au ministère de l'Intérieur et 3.000 autres dans l'armée en 2016.
 Tunis souligne depuis de longs mois pâtir du chaos en Libye voisine, où le conflit entre factions rivales a permis l'émergence du groupe EI, et a entrepris cet été la construction d'un mur frontalier de 200 kilomètres.
 Des milliers de Tunisiens se trouvent, selon les autorités, en Irak, en Syrie et en Libye dans les rangs de groupes extrémistes. D'après elles, les auteurs des attaques sanglantes du Bardo et de Sousse avaient été formés au maniement des armes dans ce dernier pays.
Mercredi, le ministère de l'Intérieur a en outre précisé que l'explosif utilisé la veille était du "Semtex, un produit déjà retrouvé dans des ceintures explosives saisies en 2014 après avoir été "apportées illégalement de Libye".
 

Vendredi 27 Novembre 2015

Lu 127 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs