Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“La La Land” grand vainqueur des Golden Globes




Le Golden Globe du meilleur film dramatique a été attribué à "Moonlight" lors de la 74ème cérémonie de remise des prix à Los Angeles, dimanche. C'est toutefois le film "La La Land" qui a brillé au cours du gala, en raflant les sept récompenses pour lequel il était nominé. Le jury a aussi été séduit par le film français "Elle", Golden Globe du meilleur film étranger, et son actrice principale, Isabelle Hupert, sacrée meilleure actrice dramatique.
Romance entre une aspirante actrice et un musicien, la comédie musicale "La La Land" partait favorite de la soirée avec sept nominations. Elle les a toutes gagnées, établissant un record de prix pour un film: meilleure comédie, meilleur scénario, meilleur metteur en scène pour son auteur-réalisateur Damien Chazelle, meilleure musique et chanson originales. Ses deux interprètes Emma Stone et Ryan Gosling, qui chantent, dansent et font des claquettes dans les plus beaux lieux de Los Angeles, ont reçu le prix de la meilleure actrice et du meilleur acteur dans la catégorie comédie ou comédie musicale. "J'ai déménagé à Los Angeles il y a treize ans cette semaine", s'est souvenue Emma Stone en robe brodée d'étoiles argentées. "C'est un film pour ceux qui rêvent", a-t-elle ajouté en recevant sa statuette. Le réalisateur Damien Chazelle a, pour sa part, tenu à remercier ses producteurs pour "avoir parié sur ce film" et "cru qu'il existe un public pour un film comme ça", avant de rappeler les efforts déployés par toutes l’équipe en citant l’exemple de  Ryan Gosling qui a dû travailler des mois durant pour jouer lui-même les scènes au piano du film dans lequel il incarne un musicien de jazz.
"Moonlight", film de formation qui voit un jeune garçon noir, Chiron (Alex Hibbert) grandir en Floride au côté d'une mère toxicomane, a été sacré meilleur film dans la catégorie dramatique. Ecrit et réalisé par Barry Jenkins, il s'inspire de la pièce de théâtre "In Moonlight Black Boys Look Blue" (Au clair de lune, les enfants noirs semblent être bleus).
Le Golden Globe du meilleur acteur dramatique a été décerné à Casey Affleck, personnage principal de "Manchester by the sea". L'acteur de 41 ans, frère de Ben Affleck, est récompensé pour son interprétation d'un homme torturé qui hérite de la garde de son neveu après la mort de son frère. Ce film sombre et poignant, réalisé par Kenneth Lonergan, a été unanimement salué et offre à Casey Affleck le rôle qu'il attendait pour être reconnu comme l'un des grands acteurs de sa génération, après avoir longtemps stagné en bas de l'échelle de la notoriété.
Le long métrage "Zootopie" a, pour sa part, remporté le Golden Globe du meilleur film animé, couronnant une année record pour le groupe Disney. Le film a coiffé, au passage, la production française "Ma vie de courgette", immense succès critique qui était le seul long-métrage animé non américain en compétition. "Zootopie" raconte les aventures de la charmante lapine Judy Hopps, qui travaille dans la police d'une ville exclusivement peuplée d'animaux. Porté par de bonnes critiques et une campagne de promotion massive, le film s'est inscrit parmi les meilleures recettes de l'année, raflant plus d'un milliard de dollars au box-office dans le monde. Au total, Disney est devenu le premier studio à franchir le seuil des 7 milliards de dollars aux guichets sur une année civile.
Aaron Taylor-Johnson pour "Nocturnal Animals" et Viola Davis pour "Fences", adaptation d'une pièce de théâtre, ont été sacrés meilleurs seconds rôles de cinéma.

Le palmarès

Cinéma

- Meilleure comédie ou comédie musicale: "La La Land"
- Meilleur film dramatique: "Moonlight" de Barry Jenkins
- Meilleur acteur film dramatique: Casey Affleck dans "Manchester By the Sea"
- Meilleure actrice film dramatique: Isabelle Huppert dans "Elle"
- Meilleur acteur comédie: Ryan Gosling dans "La La Land"
- Meilleure actrice comédie: Emma Stone dans "La La Land"
- Meilleur acteur second rôle: Aaron Taylor-Johnson dans "Nocturnal Animals"
- Meilleure actrice second rôle: Viola Davis dans "Fences"
- Meilleur réalisateur: Damien Chazelle pour "La La Land"
- Meilleur film étranger: "Elle" (France) de Paul Verhoeven
- Meilleur film d'animation: "Zootopie" de Byron Howard et Rich Moore

Télévision:

- Meilleure série dramatique: "The Crown" de Peter Morgan
- Meilleur acteur série dramatique: Billy Bob Thornton dans "Goliath"
- Meilleure actrice série dramatique: Claire Foy dans "The Crown"
- Meilleure série comique/musicale: "Atlanta" de Donald Glover
- Meilleur acteur série comique: Donald Glover dans" Atlanta"
- Meilleure actrice série comique:  Tracee Ellis Ross dans "Black-ish"
- Meilleure mini-série/Film TV: "American Crime Story"
- Meilleur acteur mini-série/Film TV: Tom Hiddleston dans "American Crime Story"
- Meilleure actrice mini-série/Film TV: Sarah Paulson dans "American Crime Story"

Les trois meilleurs moments de la soirée

Les Golden Globes, ce n’était pas que La La Land. En dehors de la moisson réalisée par la comédie musicale, qui s’est adjugé sept récompenses sur sept nominations, la cérémonie a aussi été une collection de fous rires et de blagues pas drôles, de couacs et d’instants mignons. Florilège.

Sunny Pawar, 8 ans,
vraie star de la soirée


L’an dernier, Jacob Tremblay, 9 ans, avait été le coup de foudre des différentes cérémonies du cinéma. Cette année, Sunny Pawar 8 ans, a fait fondre la salle. Le jeune acteur indien, qui partage l’affiche de Lion avec Nicole Kidman, Rooney Mara et Dev Patel, était tout sourire sur scène, laissant à l’acteur anglais le soin de présenter le film. Puis, porté à la hauteur du micro par son compère, la révélation de cette soirée a déclenché l’hystérie du public en prononçant une seule phrase : «Voici notre film, Lion!»

Jim Fallon parodie
«La La Land»


Le triomphe de la comédie musicale qui a tout raflé (sept récompenses pour sept nominations) avait commencé bien avant la remise des prix. Dès le début de la cérémonie, Jimmy Fallon s’est fendu d’un numéro chanté et dansé avec Nicole Kidman, Amy Adams et John Travolta entre autres pour un «remake» de «La La Land». Un numéro qui a nécessité trois mois de préparatifs, d’après le présentateur.

L’hommage à Carrie
Fisher et Debbie Reynolds


La fille et la mère ont disparu à quelques heures d’intervalle fin 2016. Carrie Fisher, 60 ans, et Debbie Reynolds, 84 ans, se sont éteintes les 27 et 28 décembre, clôturant une année noire pour les arts. Les Golden Globes ont rendu un hommage vibrant aux deux actrices.

 

Mardi 10 Janvier 2017

Lu 926 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs