Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Juve se reprend




La Juve se reprend
La Juventus a battu Palerme (2-0) après deux contre-performances et repris trois longueurs d'avance sur l'AS Rome, tenue en échec la veille, en tête du Championnat d'Italie, dimanche lors de la 8e journée.
Après un nul à Sassuolo (1-1), alors dernier, et une défaite en Ligue des champions contre l'Olympiakos Le Pirée (1-0), la "Vieille Dame" a retrouvé le goût de la victoire.
Elle profite du nul vierge de la Roma à Gênes contre la Sampdoria, samedi, pour reprendre un peu d'aise en tête.
La Juve a retrouvé ses standards contre Palerme. Elle n'a pas pris de but, et a marqué sur une de ces fameuses insertions des milieux de terrain, en l'occurrence Arturo Vidal, parfaitement mis sur orbite par son avant-centre, Carlos Tevez.
Massimiliano Allegri avait choisi de laisser sur le banc la vedette Paul Pogba, qui vient de prolonger son contrat jusqu'en 2019 avec la Juve. Mauvais au Pirée, le milieu français avait besoin de souffler dans le cadre de la rotation de l'effectif.
Le technicien de la Juve a maintenu sa confiance à deux joueurs fantomatiques contre l'Olympiakos, Andrea Pirlo et Fernando Llorente. Le premier a été bon, et l'Espagnol a marqué de la tête sur corner son premier but de la saison.
Un triplé de Gonzalo Higuain et un doublé du capitaine Marek Hamsik ont permis à Naples de battre le Hellas Vérone (6-2) et de s'approcher enfin de la zone européenne (7e).
Le Slovaque, Napolitain depuis 2007, n'avait plus marqué au stade San Paolo depuis onze mois. Il s'est libéré, après plus d'une saison bien en deçà de sa valeur, en égalisant d'une reprise de volée avant de s'y prendre à deux fois pour signer le but du 2-1.
"Pipita" Higuain, en crise, n'avait, lui, pas marqué le moindre but en Serie A cette saison. Il a signé le 3-2 juste après l'égalisation de Nico Lopez, et les deux derniers buts du match, dont un penalty.
José Callejon traverse un très bon début de saison, contrairement à Hamsik et Higuain, il a d'ailleurs pris seul la tête du classement des buteurs (7 buts) en marquant le but du K.O.
La Fiorentina a freiné la remontée de l'AC Milan de Filippo Inzaghi vers le sommet en le tenant en échec à San Siro (1-1). Une superbe frappe croisée de Josip Ilicic a répondu au but de la tête de Nigel De Jong.
Le Milan y perd sa troisième place, laissée au duo Udinese-Sampdoria Gênes, et se retrouve 6e à la hauteur de la Lazio Rome, qui a signé contre le Torino sa quatrième victoire de rang (2-1).
A l'image de "Super Pippo" joueur, son équipe a le sens de but, en atteste sa place de meilleure attaque de la Serie A (17 buts). Mais elle n'a gardé sa cage inviolée qu'une seule fois cette saison.
Devant le trio Jérémy Ménez-Stephan El Shaarawy-Keisuke Honda perfectionne son entente, et Fernando Torres, décevant, n'est entré que pour les dix dernières minutes.
Le duel attendu entre ex-buteurs n'a pas départagé Inzaghi et Vincenzo Montella, mais ces techniciens prometteurs auront de nombreuses occasions de se recroiser.

Mardi 28 Octobre 2014

Lu 87 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs