Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La JSKT marque le pas au bonheur des prétendants

Descente aux enfers pour le WAF, le CODM et l’USMAM




La JSKT, dans une rencontre à sept points en se faisant accrocher à blanc à Kasbat Tadla par un adversaire direct, l’OD en l’occurrence, a fait du surplace au bonheur d’une ribambelle de prétendants, qui, à chacun sa fortune, se sont pris à rêver d’une éventuelle accession. Mais au sortir de la vingt-quatrième journée de seconde division, la montée reste, cependant, la propriété  des Tadlaouis et des Zaïanis du CAK. Ces derniers, grâce à un retournement de situation en leur faveur, se sont débarrassés non sans peine à Khénifra, des Sahraouis de la JSM (2-1) et s’accrochent à un statut de dauphin acquis durement et d’une persévérance sans faille. Quand au troisième luron du podium, l’OD, qui par sa vaillance, a réussi à contrer les velléités de la JSKT, il reste dans le sillage à deux et quatre longueurs des deux premiers.
Au chapitre des ‘’coucou qui revoilà’’, l’ASS. Les Corsaires pour être difficilement venus à bout (1-0) du WST à Salé, pointent de nouveau le bout de leurs godasses vers des hauteurs qu’ils n’auraient jamais dû quitter à quatre points de l’accession. Par contre, Témara, depuis son revers à Bernoussi, ne parvient toujours pas à juguler une hémorragie de déboires qui lui fait revoir ses ambitions à la baisse.
Autre prétendant malmené, le RAC, qui s’est incliné à Khémisset (2-1) après avoir pourtant mené au score. Les Casablancais en refrènent leurs intentions d’accession provisoirement et s’en trouvent à cinq points du CAK. Le paradoxe des hommes à Mendoza c’est qu’il s’agit de la formation qui, avec le leader, a obtenu le plus de victoires (10). L’IZK, par contre, fait une remontée au classement de ce succès et sans trop rêver à un retour parmi l’élite, s’en retrouve à mi-chemin entre la tête et la queue du tableau tranquille dans le ventre mou.
Dans un sommet des extrêmes, l’OM de sa victoire (2-1) a enfoncé le WAF dans les profondeurs du classement et reste dans la course à la montée tandis que sa victime s’en voit devenir premier relégable en compagnie du CODM qui a forcé, lui, le nul vierge chez les banlieusards casablancais du RB, un rival direct. Meknassis et Fassis, de leurs résultats respectifs, remplacent l’UST qui à la faveur d’une large victoire (3-1) sur le RBM s’est donné une bonne bouffée d’oxygène. En ces lieux, l’USMAM, contrainte au nul (1-1) par le CAYB à Aït Melloul, reste le porteur du bonnet d’âne patenté de l’exercice.
A six journées rien n’est joué. Ce sont dix-huit points à prendre pour peu que le labeur de tout un chacun soit positif. Rien n’est encore définitif et même si l’on ose présager un avenir pour la JSKT voire le CAK, le devenir, par contre, d’une dizaine d’équipes pour ce qui est de la relégation reste des plus incertains et tout est possible.
Seize buts ont été marqués lors de ce tour qui a vu les cinq équipes victorieuses, toutes, s’imposer at-home et qui s’est caractérisé aussi par trois nuls dont deux blancs.


Résultats :
JSKT-OD 0-0
RB-CODM 0-0
OM-WAF 2-1
ASS-WST 1-0
IZK-RAC 2-1
CAK-JSM 2-1
UST-RBM 3-1
USMAM-CAYB 1-1

Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 6 Avril 2016

Lu 891 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs