Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Galerie 38 consacre une rétrospective au peintre : L'œuvre de Mohamed Hamidi célébrée à Casablanca




Sous le signe « Hamidi : La rétrospective», la Galerie 38 consacre à partir d'aujourd'hui une rétrospective à l’une des plus grandes figures de la peinture marocaine : Mohamed Hamidi.
Le vernissage de cette importante exposition a lieu ce soir, jeudi 27, à 19h30, à la Galerie 38.
En 40 ans de création, le moins que l'on puisse dire, c'est que Mohamed Hamidi « a su créer à travers ses figures une alchimie singulière et plurielle ». La rétrospective qui lui est consacrée propose à voir une collection d'œuvres majeures du peintre réalisée entre 1961 et 2011. Et s'articulant autour de l'art africain, des corps, de l'homme et de la femme, des signes et des symboles universels.  Curieux, amateurs et professionnels peuvent admirer la profondeur des thèmes que ses travaux ont inspirés. Mais aussi apprécier le talent du peintre qui fit déjà des étincelles dans les années 1969 lorsque, malgré le poids colonialiste, lui « et ses contemporains dévoilent aux yeux de tous des œuvres avant-gardistes, percutantes et originales ». C'est d'ailleurs de cette grande époque que la Galerie 38 a choisi d'exposer «des œuvres qui retrouvent toutes leur modernité et leur force à travers cette exposition».
Considéré comme l’un des précurseurs de l'art moderne au Maroc, auprès de Farid Belkahia, Mohamed Melehi ou encore Mohamed Chebaa, Mohamed Hamidi reste une référence dans le domaine artistique marocain. Diplômé de l'Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris, le peintre puise son inspiration au plus profond de l'âme et du corps pour donner vie à des œuvres réfléchies d'une splendeur spirituelle et artistique inégalée.
L'artiste « excelle aussi bien dans les couleurs éclatantes. Des bleus, des jaunes, des rouges ou des verts chorégraphiés qui font danser la toile et donnent naissance à la vie. Mêlées à ses lignes et ses formes aux allures rectangulaires ou triangulaires, Mohamed Hamidi brise les frontières, caresse l'harmonie pour conduire le spectateur vers un ailleurs éclairé », souligne-t-on.
Soulignons que cette exposition, à découvrir jusqu'au 1er décembre prochain, s'inscrit dans le cadre d'une série de rétrospectives consacrées -depuis l'ouverture de la Galerie 38- aux illustres figures de la peinture marocaine.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 27 Octobre 2011

Lu 681 fois


1.Posté par Keumeman le 03/11/2011 13:38
Les oeuvres de Hamidi sont magnifiques, Hamidi est un très très grand artiste à redécouvrir de toute évidence !!! Le vernissage était exceptionnel, ça fait longtemps que je n'ai pas fait une si belle expo !

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs