Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France rend un hommage mérité à Haj Rahal Kasmi

70 ans après sa participation à la Seconde Guerre mondiale




L’ex-soldat
de l’armée de
libération a été décoré de la
médaille de la
Reconnaissance française


De 1939 à 1945, le Maroc, alors sous Protectorat français, s'engage ouvertement aux côtés des Alliés, pour combattre le nazisme et le fascisme en Europe. Répondant à l'appel de la France et de leur Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef (futur Mohammed V), des dizaines de milliers de volontaires marocains s'engagent dans l'armée française. En 1939, on dénombre 90.000 soldats incorporés dans l'armée de la libération, dont certains mobilisés et des engagés volontaires.
La libération de la France est donc aussi une histoire marocaine. Selon les historiens, les soldats marocains ont joué un rôle principal dans la campagne de Corse, par exemple. En trois semaines, ils sont venus à bout de quatre régiments allemands.
Haj Rahal Kasmi fait partie de ces hommes qui ont été de tous les combats. Après avoir vécu l'humiliation de la défaite, en 1940, ils connaissent l'ivresse de la victoire, entre 1943 et 1945, entrainant la libération de l'Europe et la capitulation de l'Allemagne nazie. Le courage des guerriers marocains lors de certains combats meurtriers force le respect jusque dans les rangs ennemis, comme le décrit le général allemand Senger dans ses mémoires : «Les magnifiques divisions marocaines [...] menées par des officiers français superbement entraînés, équipées à l’américaine», écrit-il. Mais 70 ans après, le rôle des goumiers marocains reste un oubli de l'Histoire.
A 96 ans passés, 70 ans après la libération de l'Ile de beauté, les souvenirs des faits d’armes de Haj Rahal Kasmi sont intacts. Ses médailles étaient le seul souvenir des années de combat auquel il s'accroche. Elles constituaient également le dernier témoignage de sa bravoure durant la Seconde Guerre mondiale, jusqu’à ce qu’un groupe de responsables de l’ambassade de France au Maroc est venu lui rendre visite chez lui, dans un quartier populaire de Casablanca, en mars 2015. Ledit groupe comptait six personnes avec à leur tête un colonel qui n’a pas hésité à donner le salut militaire à Rahal Kasmi, en guise de reconnaissance de ses sacrifices pour la France. «Nous sommes venus nous rassurer sur votre état de santé et notre présence à vos côtés est une reconnaissance de tous vos sacrifices pour la République française, lors de la Seconde Guerre mondiale», a-t-il chuchoté dans l’oreille de Haj Kasmi, avant d’ajouter : «Nous allons alors vous décorer de la médaille de la Reconnaissance française».
Il faut dire qu’il s’agit là d’une véritable reconnaissance du devoir accompli «aux heures terribles de l'Histoire». Et malgré la somme dérisoire que perçoit Haj Kasmi, dans le cadre de sa pension mensuelle, et qui ne dépasse guère les 600 dirhams, il s’est dit réjoui par la visite de ce groupe de responsables français qui ont, par ailleurs, reconnu le mérite et la bravoure de cet ancien soldat qui avait rejoint l’armée française, à l’âge de 20 ans.
Si les chemins empruntés par les anciens combattants marocains de l'armée française sont aussi différents que mouvementés, quasiment tous s'accordent, aujourd'hui, pour souligner qu'ils ne regrettent en rien leur engagement durant la Seconde Guerre mondiale. Epoque qui a été aussi celle de leur jeunesse. Ses anecdotes, ses souvenirs, heureux ou pénibles, nourrissent toujours leur mémoire. Et quand la mémoire est défaillante, le livret militaire est là pour rappeler le parcours et les prouesses de chacun d’entre eux.


Mehdi Ouassat
Samedi 30 Janvier 2016

Lu 2223 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs