Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France remporte le grand prix du 28ème FITUC




L'Université Paris III – Sorbonne Nouvelle a remporté le prix de la 28ème édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC), placée sous le thème "Théâtre et société: silence vers un nouveau départ". 
 Lors de cette édition, le prix du jury est revenu à l'Académie de Shangani de théâtre (Chine), tandis que le prix de la réalisation a été attribué à la Compagnie universitaire de théâtre (Mexique). S'agissant du prix de la recherche et de l’expérimentation, il a été décerné à l’Université Hildesheimme (Allemagne), alors qu’une mention spéciale du jury a été accordée à la Faculté Dhar Lmahraz de Fès.
Les actrices de la troupe mexicaine Benemerita Universidad Autonoma de Puebla se sont adjugé, quant à elles, le prix de l’interprétation, au moment où les membres du jury ont décidé de dédier une mention spéciale aux comédiens de la troupe de l’ENCG de Casablanca et à Kamel Atia de l'Académie des arts (Egypte).  S'exprimant lors de la cérémonie de clôture du festival, qui s'est déroulé du 11 au 16 juillet, le président de l’Université Hassan II-Casablanca, Idriss Mansouri, a indiqué que cet événement théâtral a été l'occasion d'échanger autour de la thématique du théâtre avec des troupes représentant les quatre coins du monde. 
 Il a salué, dans une allocution lue en son nom, l’engament du festival et sa capacité à créer des liens entre les amateurs du théâtre venus d'horizons différents. De son côté, le président du FITUC, Abdelkader Gonegaî, a souligné que cette manifestation offre l'opportunité à tous les acteurs de créer une synergie au niveau de la ville de Casablanca et du Maroc, suivant une approche collective dont l'objectif est de favoriser l'échange et le partage.
Le comité d'organisation a tenu lors de cette 28ème édition à mettre en relief la relation entre le théâtre et la société pour appeler à un moment de rassemblement favorisant la créativité et donnant sens à la vie dans un Maroc qui bouge et se développe, a-t-il dit.
Cette édition a rassemblé plusieurs pays dont la Tunisie, l'Egypte, l’Algérie, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Mexique, la Chine et les Etats-Unis d'Amérique.
 Le jury de cette 28ème édition, dédiée au cinéaste, chorégraphe et danseur marocain Lahcen Zinoun, comprenait une brochette d'acteurs nationaux et internationaux de différentes disciplines artistiques.
Au menu de cette manifestation culturelle, placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, figuraient des ateliers de formation encadrés par des acteurs nationaux et internationaux, ainsi qu'une table ronde sur la culture du silence, considérée comme une langue productrice de la créativité. 



 

Libé
Mercredi 20 Juillet 2016

Lu 554 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs