Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France opte pour la logique de “colocalisation”

Le Medef prospecte les opportunités d’investissement au Maroc




La France opte pour la logique de “colocalisation”
Le vice-président du Mouvement des entreprises de France (Medef), Thibault Lanxade, a affirmé, récemment à Tanger, que les entreprises françaises manifestent un grand intérêt pour développer leurs investissements au Maroc, porte d’entrée d’affaires vers l’Afrique.
 Intervenant lors d’une conférence de presse, organisée par le Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger-Tétouan et relayée par l’Agence Map, le responsable français a précisé qu’il est en visite au Maroc pour prendre connaissance des potentiels d’affaires dont regorgent le Royaume en général et la région de Tanger-Tétouan en particulier, et ce afin de renforcer davantage les relations économiques liant le Maroc et la France, à travers notamment la promotion des activités des petites et moyennes entreprises (PME) de part et d’autre. 
 M. Lanxade s’est dit “impressionné” par les réalisations importantes qu’a connues la ville de Tanger  ces dernières années et les projets structurants lancés dans la région, dont le port Tanger-Med, qui représente, selon lui, une plateforme logistique “sans précédent” devant permettre de renforcer les échanges commerciaux internationaux en général et ceux liant le Maroc et la France en particulier. 
 “Les entreprises françaises doivent s’implanter au Maroc pour tirer profit des potentiels importants que leur offre le Royaume, notamment des infrastructures importantes, des avantages fiscaux et une main-d’œuvre qualifiée, afin de développer leurs affaires, renforcer leur attractivité, conquérir l’Afrique et promouvoir leur présence sur de nouveaux marchés”, a souligné le responsable, notant que cette présence des firmes françaises devrait être basée sur une logique de “colocalisation” plutôt que celle de “délocalisation”.  
Dans ce cadre, M. Lanxade a appelé les entreprises françaises à développer des partenariats gagnant-gagnant et des joint-ventures avec leurs homologues marocaines, et à utiliser le savoir-faire marocain dans une démarche équilibrée pour promouvoir leurs exportations vers le continent africain, notant que le Maroc constitue de plus en plus une zone attractive pour le Medef. Il a également assuré que le Medef, qui constitue la plus grande organisation patronale en France avec plus de 800.000 entreprises, aspire à nouer un partenariat fort avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), notant que les deux parties comptent organiser en janvier 2016 à Tanger un grand forum sur l’entrepreneuriat, qui verra la participation de jeunes entrepreneurs porteurs de projets innovants venus de différents pays, dont le Maroc et la France, afin de renforcer le dynamisme économique et l’entrepreneuriat franco-marocain. 
Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment de la consule générale de France à Tanger, Mme Muriel Soret, du président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger, Omar Moro, du président de l’Université Abdelmalek Essaâdi, Houdaifa Ameziane, et des entrepreneurs marocains et français.

Mardi 21 Avril 2015

Lu 243 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs