Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France honore la première victime de Merah, un an après


Remise de la Légion d'honneur à Imad Ibn Ziaten à titre posthume



La France honore la première victime de Merah, un an après
Un hommage solennel a été rendu lundi à Toulouse au parachutiste Imad Ibn Ziaten, première victime de Mohamed Merah, tombé sous les balles du "tueur au scooter" le 11 mars 2012.
Un an jour pour jour après le premier des sept meurtres commis par Mohamed Merah, une plaque commémorative a été dévoilée tout près des lieux du crime par le maire socialiste de Toulouse, Pierre Cohen, en présence de la mère de la victime, Latifa Ibn Ziaten.
"Je suis triste et je suis fière en même temps", a-t-elle dit, écrasée par l'émotion. Latifa Ibn Ziaten se consacre depuis la mort de son fils à sensibiliser les familles de jeunes en rupture, insistant sur la responsabilité des parents dans leur éducation.
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a présidé un peu plus tard une cérémonie de remise de la Légion d'honneur à titre posthume à Imad Ibn Ziaten, dans sa caserne du 1er Régiment du train parachutiste (RTP) à Cugnaux, dans la banlieue toulousaine.
Le ministre a rappelé l'immense émotion qui avait frappé la France lors de ce qu'il a appelé les "jours d'effroi" de mars 2012, dénonçant la "lâcheté" et la "cruauté" des sept meurtres commis par Mohamed Merah, auxquelles, a-t-il dit, "personne n'était préparé".
Se réclamant d'Al Qaïda, le "tueur au scooter", Mohamed Merah, avait tué à Toulouse et Montauban trois militaires Imad Ibn Ziaten, Abel Chennouf et Mohamed Legouad ainsi qu'un professeur Jonathan Sandler et trois élèves d'une école juive avant d'être abattu par les hommes du Raid au terme d'un long siège de son domicile toulousain.
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a réaffirmé début mars que des "fautes" avaient été commises par les services de renseignement français lors de l'affaire.

Reuters
Mercredi 13 Mars 2013

Lu 132 fois


1.Posté par plékhanov le 15/03/2013 11:29
Enfin une réaction de la France "socialiste"- socialiste,juste au moment d'une campagne électorale!Une France ,entièrement juive pour son président,et qui daigne se rappeler que le détraqué Merah n'a pas tiré uniquement sur des juifs mais sur des musulmans aussi.Dieu sait si le CRIF laisserait passer ce geste et les paroles qui l'ont accompagné sans les faire rentrer dans la gorge du maire téméraire simplement parce que ce dernier semble oublier que le peuple français demeure l'otage éternel de deux événements ayant jalonné son Histoire et constituant depuis des lignes rouges pour tout le monde:Vichy et la guerre d'Agérie.


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs