Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France fortement représentée au salon du livre de Casablanca

Un programme riche et varié




La France fortement représentée au salon du livre de Casablanca
Pendant dix jours, auteurs et intellectuels dialogueront lors de débats et rencontres littéraires sous le signe du” Vivre ensemble”.  Au programme, sont prévues diverses thématiques dont les identités plurielles, les questions de genre ou encore les nouvelles écritures. Des femmes et hommes engagés, des intellectuels qui se questionnent sur leur propre statut, l’histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours et même un rendez-vous jeunesse. Dix journées concentrées sur des thèmes différents mais tout autant complémentaires. 
Parmi les personnalités présentes au SIEL, la très engagée Leila Shahid, la spécialiste de l’histoire des relations entre juifs et musulmans Benjamin Stora, l’écrivain-poète et universitaire Abdelwahab Meddeb, le philosophe Ali Benmakhlouf, Mohamed Hatimi, Soshi Boustani, Karima Yatribi, Kaim Miské, Mohammed Kenbib, et bien d’autres.
Editeurs, universitaires, intellectuels, mais également étudiants seront au rendez-vous avec une édition scientifique et universitaire comprenant les presses universitaires du Maroc, les presses de Sciences Po et le Bureau international de l’édition française (BIEF).
Des nocturnes ont été programmées à l’Institut français de Casablanca, prolongeant délicieusement la célébration littéraire avec des lectures poétiques, concerts, documentaires, et récitals en compagnie de Françoise Atlan, Abdellatif Laâbi, Naziha Meftah, Olivier Peigné mais également Arnaud Saury. En clôture, la soirée dédiée à la philosophie au Maroc comprendra un enregistrement en direct de l’émission “Les nouveaux chemins de la connaissance” de France Culture. 
L’ambassadeur de France au Maroc, Charles Fries, souhaite que “ce vingtième anniversaire du SIEL s’inscrive dans la tradition partagée par le Maroc et la France de dialogue entre les cultures, les imaginaires et les langues”. 
Rendez-vous le 13 février pour l’ouverture de ce grand événement avec le groupe Nevchehirlian qui accompagnera sa musique des paroles de Jacques Prévert. Guitare, sampleur, violoncelle et batterie viendront accompagner ce texte déclamé, chanté, martelé ou encore chuchoté. 

Danaé Pol
Vendredi 7 Février 2014

Lu 929 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs