Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France face au défi du vivre-ensemble




La France face au défi du vivre-ensemble
La France se réveille en colère, groggy et découvre l’horreur de l’extrémisme sur son sol. Elle a été attaquée pour les valeurs qu’elle a fait siennes et qui font son rayonnement dans le monde, ces valeurs qui l’ont fait engager en première ligne en Syrie, en Iraq, au Mali, en Afghanistan etc. contre la barbarie qui vient de la frapper.
Après l’attaque barbare du 7 Janvier suivie de colère, de révolte et de condamnations, le grand défi est celui du vivre ensemble que tous les républicains doivent relever. Tous les démocrates épris de liberté doivent se mettre à défendre la patrie de la liberté. Cette patrie qui est la nôtre et qui s’est construite dans les apports divers et variés de cette vieille immigration qui l’a tant enrichie.
Rappelons que les « islamistes », les « islamophobes » et tous les extrêmes ont un même objectif qui est de faire échouer notre vivre ensemble! Ce vivre ensemble qui nous lie et nous transcende. C’est à nous d’être solidaire, d’être clair dans notre attachement à la liberté, et à toutes les libertés dans le cadre de la République. Une République qui aura le souci de traiter tous ses enfants de la même façon et non une république qui tolère l’idée de déporter une de ses composantes ailleurs, la composante musulmane comme le suggère certains. Cette République inéquitable et injuste par rapport à ses enfants échouera inéluctablement car elle aura cessé d’être l’essence même de sa raison d’exister. L’islamisme est unanimement décrié, combattu et rejeté. Il faudra d’ailleurs aller plus loin en lui trouvant aussi des solutions politiques et sociales efficaces au delà des solutions répressives nécessaires. Mais l’islamophobie est en roue libre et là réside la grande injustice. Les démocrates et républicains en sont complices, s’ils ne font rien. A Berlin, ils se dressent pour faire bloc.
Tous ceux qui sont venus, ont accouru et ont participé à l’édification de cette belle patrie qu’est la France, sont là pour sa promesse de justice, pour son humanisme et sa laïcité inclusive. La voix de la France a toujours été entendue en dehors de ses frontières quand les valeurs de liberté ont été bafouées, quand la dignité humaine risquait d’être piétinée. Mais hélas, elle tend à se taire à l’intérieur de ses propres frontières quand sa composante juive, musulmane, banlieusarde, noire, arabe ou autres minorités, est provoquée, stigmatisée et humiliée par l’intermédiaire de l’arme de destruction massive qu’est la presse. Une certaine presse qui ne tend son micro, ses pages blanches, ne braque ses caméras que pour les haineux, les théoriciens du « déclinisme français » et de L’ «idéologie meurtrière » comme l’a si bien qualifié Edwy Plenel sur les déclarations d’Eric Zemmour sur les musulmans. Cette idéologie d’extrême droite, qui justifie son existence par la théorie du «grand remplacement» sous la poussée de l’islamisme et dont la France devrait se défendre en expulsant de son territoire les musulmans et certains « français d’origine étrangère ». Cette idée de la France est d’abord fausse et caractérisée du rejet de l’autre du racisme et enfin elle est dévastatrice. Cette idée d’une France en danger du fait qu’elle serait en train d’être islamisée ne donne aucune place à l’altérité et à la Fraternité. C’est cette théorie meurtrière que l’Allemagne est en train de rejeter en bloc, car dans ce pays l’horreur y est récente.
De la fraternité parlons-en ! Cette fraternité qui est au fronton des édifices de la République française et à la fin de sa belle devise. Comme disait Aimé Césaire, la France a surement réussi la Liberté et l’Egalité, mais en ce qui concerne la Fraternité, il disait hélas dans une interview, sur une question à savoir si la Fraternité était bien française ? Il répondit : «ah ça, ça … je ne sais pas » ce grand humaniste était dubitatif et prudent. Aujourd’hui, après cet enchainement de stigmatisation sans précédent de ces derniers mois contre l’islam en France, et une journée horrifiante vécue ce 7 Janvier dans le choc, la consternation et l’émotion, on peut dire avec force, que la Fraternité doit être mise en avant dans la République. Seule la Fraternité saura rejeter la peur et la suspicion qui veulent frayer un boulevard à l’obscurantisme. Disons: Fraternité, Liberté, Egalité !
Cet odieux crime contre la France et les démocrates suite à l’attaque de Charlie Hebdo dans cette journée noire du 7 Janvier 2014 n’a rien à voir avec la religion ou l’immigration. Ce n’est pas une question de civilisation n’en déplaise aux chantres de cette «idéologie potentiellement meurtrière qui renoue avec les pires aveuglements de la catastrophe européenne » dixit Plenel. Nul amalgame ne saurait donc prospérer devant les républicains et démocrates dans la construction nécessaire de notre vivre ensemble dans l’espace européen. Construction qui ne saura se faire que dans la fraternité et la dignité de toutes les composantes du corpus social européen dont les musulmans sont partie intégrante n’en déplaise à Finkielkraut, Zemmour et les autres.

* Président du think tank Ipode
Article publié en
collaboration avec
www.imanifrancophone.org

Par Mohamed Ly
Vendredi 16 Janvier 2015

Lu 525 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs