Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France et les Pays-Bas s’imposent en dehors de leurs bases




La France et les Pays-Bas s’imposent en dehors de leurs bases
La France a créé la surprise en s'imposant en Allemagne (2-1) à Brême, tandis que les Pays-Bas faisaient valoir in extremis leur supériorité sur une Angleterre diminuée à Wembley (3-2), mercredi lors de matches amicaux qui ont vu
l'Italie battue chez elle par les Etats-Unis (1-0).
Toujours en Europe, dans des duels intercontinentaux, Messi s'est illustré avec un triplé pour l'Argentine qui a écrasé la Suisse à Berne (3-1), alors que l'Espagne, qui restait sur deux contre-performances (défaite 1-0 contre l'Angleterre et nul 2-2 arraché face au Costa Rica), s'est rassurée en fessant le Venezuela 5-0 (buts d'Iniesta, Silva et triplé de Soldado, qui a aussi raté un penalty).
La France était privée de ses deux principaux atouts offensifs, Benzema et Rémy, blessés, et son jeu quelconque présageait du pire face à la classe de la jeune équipe allemande, 2e au classement Fifa. Mais les Bleus ont su résister dans les temps faibles, grâce notamment au gardien Lloris, intronisé capitaine par Laurent Blanc.
Benzema n'étant pas là, c'est donc Giroud qui s'y est mis, en ouvrant le score sur un centre de Debuchy (21e). Ce dernier, pour sa troisième sélection, adressait ensuite une nouvelle passe décisive, à Malouda (71e), avant que Cacau ne réduise le score (90e+1).
Il est vrai que l'Allemagne comptait de nombreux forfaits (Lahm, Schweinsteiger, Podolski, Götze...), et la jeunesse de sa défense a révélé une certaine naïveté. La Nationalmannschaft, qui n'a toujours pas battu les Bleus depuis 1987, une éternité, subit sa première défaite depuis près d'un an (revers 2-1 en amical face à l'Australie). Les Bleus étirent leur série d'invincibilité à 18 matches, depuis septembre 2010. Ombre au tableau, la blessure de Ribéry, le plus allemand des Français: le joueur du Bayern a reçu un coup à la cuisse (3e) et dû sortir à la pause.
A Wembley, l'Angleterre de l'intérimaire Stuart Pearce paraissait bien démunie, privée de tous ses cadres, Rooney (malade), Terry (blessé), Ferdinand et Lampard (écartés). Seul Gerrard apportait de l'expérience, même si le brassard de capitaine lui a échappé, au profit du milieu Parker (pour sa 11e sélection à 31 ans...). Et même si le capitaine de Liverpool cédait sa place dès la demi-heure de jeu... Menés 2-0, les Anglais, au courage, ont cru arracher l'égalisation par Young (90e) après le but de Cahill (85e), mais Robben douchait Wembley de justesse (90e+2). C'est ce même Robben, pourtant en méforme en club, qui avait débloqué le score de manière "maradonesque" en récupérant le ballon dans son camp pour filer jusqu'au but (57e). Dans la foulée, Huntelaar doublait la mise sur un centre parfait de Kuyt (58e).
La surprise fut plus grande du côté de Gênes: les Etats-Unis de Jürgen Klinsmann, privés de leur star Donovan, se sont imposés sur un but de Dempsey (55e) devant des Azzurri inoffensifs, où le problème de l'attaque s'aiguise, puisque Matri et Giovinco, les remplaçants de Cassano (convalescent), Rossi (blessé) et Balotelli (écarté pour raisons disciplinaires), n'ont guère brillé.
Autre petite surprise, le nul vierge du Portugal en Pologne (0-0), pour l'inauguration sportive du stade national de Varsovie. Cristiano Ronaldo et Nani ont buté sur Szczesny en première période, qui a vu Coentrao sortir sur blessure (21e). Après la pause, le match s'est congelé. Le Danemark, versé dans le même groupe que le Portugal à l'Euro (avec l'Allemagne et les Pays-Bas), a encore des progrès à faire s'il veut passer en quarts. A Copenhague, il s'est fait battre 2-0 par la Russie, le deuxième but étant l'oeuvre d'Arshavin, qui est revenu au Zenit Saint-Pétersbourg pour se relancer avant le tournoi polono-ukrainien. L'Ukraine justement a poursuivi sa bonne série en s'imposant à l'extérieur, en Israël (3-2), tout comme la Suède en Croatie (3-1), avec notamment un penalty d'Ibrahimovic et un doublé de Larsson. Eire-République tchèque et Grèce-Belgique ont fini à 1-1.

Libé
Vendredi 2 Mars 2012

Lu 214 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs