Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France et l'Angleterre doivent maintenant conclure




La France et l'Angleterre doivent maintenant conclure
Avec chacune quatre points, la France et l'Angleterre sont en position favorable dans le groupe D de l'Euro-2012 et peuvent se contenter d'un nul mardi, respectivement face à la Suède, déjà éliminée, et l'Ukraine, pour atteindre les quarts de finale.
Dans certains cas de figure, les Bleus, qui étaient restés bloqués au stade de la phase de poules à l'Euro-2008 et au Mondial-2010, seraient même qualifiés avec une défaite face à la Suède, battue lors de ses deux premiers matches.
Le scénario semble toutefois improbable, tant les Français ont semblé sûrs de leur force lors de leur indiscutable succès vendredi contre l'Ukraine (2-0).
Il est toujours difficile de pronostiquer le comportement d'une équipe déjà éliminée. Les Suédois ont sans surprise assuré que leur motivation restait entière et qu'ils viseraient la victoire pour leurs adieux au stade olympique de Kiev et à leurs 15.000 formidables supporteurs qui les suivent depuis le début de l'épreuve.
On peut les croire, mais on peut aussi penser qu'ils auraient sans doute du mal à se relever d'une bonne entame française. Les Bleus se méfieront tout de même d'une équipe qui a ouvert la marque lors de ses deux premières rencontres et qui compte dans ses rangs un joueur de la trempe de Zlatan Ibrahimovic.
Si Laurent Blanc pourrait être tenté de faire souffler quelques joueurs (Debuchy ? Cabaye ?), il n'ira certainement pas trop loin dans le turn-over. Le première place du groupe reste, en effet, un objectif qui n'est pas que symbolique puisqu'elle pourrait permettre d'éviter l'Espagne, bien placée pour sortir en tête du groupe C, en quarts de finale.
Dans l'autre match de mardi, qui se dispute à Donetsk, l'Angleterre aura un atout supplémentaire avec le retour de suspension de Wayne Rooney au moment d'essayer de mettre fin au rêve du pays-hôte, l'Ukraine, dont l'équipe vit au rythme des bulletins de santé d'Andreï Shevchenko.
Annoncé moribond, le Ballon d'Or 2004 avait idéalement lancé son équipe avec un doublé plein de vie face à la Suède (2-1). Encore dangereux contre la France, il souffre depuis ce match d'une douleur au genou et est "incertain" pour la rencontre de mardi où les siens devront absolument s'imposer.
"Nous devrons jouer beaucoup mieux que contre la France si nous voulons battre l'Angleterre. C'est certainement l'une des équipes les plus dangereuses du tournoi", a déclaré Sheva.
De son côté, Rooney a affirmé que l'Angleterre ne chercherait pas à obtenir le match nul qui la qualifierait obligatoirement. "Si nous obtenons un point, alors nous serons contents, mais nous abordons ce match en essayant d'avoir les trois points", a affirmé l'attaquant de Manchester United.

Programme
Mardi à 19h45
Groupe « D »
Suède - France
Angleterre – Ukraine

Libé
Mardi 19 Juin 2012

Lu 125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs