Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Fifa continue le ménage et renvoie son secrétaire général par intérim




Le ménage continue à la Fifa: son secrétaire général par intérim, l'Allemand Markus Kattner, a été renvoyé lundi, suspecté de "manquements" financiers en lien avec ses fonctions qui pourraient se chiffrer à des millions de dollars.
Sepp Blatter, son ancien président, suspendu 6 ans. Jérôme Valcke, son ancien secrétaire général, licencié puis suspendu 12 ans. Cette fois c'est au tour de l'ancien bras droit de Valcke, l'Allemand Markus Kattner, 45 ans, d'être renvoyé. L'ancien directeur financier a été remercié lundi après qu'une "enquête interne a mis au jour des manquements dans ses responsabilités fiduciaires en lien avec ses fonctions", a annoncé la Fifa.
Que lui reproche-t-on ? D'avoir touché des bonus énormes, pourtant apparemment prévus dans des additifs à son contrat mais dont les termes étaient gardés secrets au sein de la Fifa et que seules quelques personnes à la Fifa auraient connus et autorisés. "Nous parlons là de sommes importantes, des millions de dollars", a assuré une source proche de l'enquête interne à plusieurs journalistes, dont un de l'AFP.
Ces bonus et autres intéressements auraient été versés entre 2008 et 2014, selon la même source.
L'enquête interne, menée notamment par le cabinet Quinn Emmanuel, "porte sur la période 2008 à 2014", a précisé cette source. "Il y avait suffisamment d'éléments pour démontrer des manquements dans ses responsabilités fiduciaires et pour engager une action", a ajouté la même source précisant que "seul un petit groupe de personnes avaient connaissance de ces paiements".
Selon une autre source familière du fonctionnement de la Fifa, ces bonus auraient été décidés et approuvés par la commission des finances de la Fifa, qui décidait de la rémunération du président, du secrétaire général et du secrétaire général adjoint.
Le président de cette commission était l'Argentin Julio Grondona, ancien président de la Fédération argentine de football et ex-vice-président de la Fifa et président de la commission de finances de l'institution. Décédé en 2014, Grondona a largement été mis en cause dans le scandale de corruption qui secoue la Fifa depuis un an.
Markus Kattner, secrétaire général adjoint et directeur financier de l'institution, assurait les fonctions de secrétaire général par intérim depuis le renvoi mi-septembre du Français Jérôme Valcke, mis en cause dans une affaire de revente de billets au marché noir. Valcke a ensuite été licencié puis suspendu 12 ans.
Une nouvelle secrétaire générale, la Sénégalaise Fatma Samoura, diplomate à l'ONU, doit prendre ses fonctions mi-juin. Le renvoi de M. Kattner "n'est absolument pas lié à la nomination d'une nouvelle secrétaire générale", a ajouté la même source proche de l'enquête interne.
"La Fifa ne fera pas plus de commentaires et continuera de collaborer avec les autorités concernées", a ajouté l'institution, engluée depuis des mois dans un vaste scandale de corruption, qui a conduit à la démission en juin dernier de Joseph Blatter, remplacé par Gianni Infantino, le 26 février.
Interrogé par l'AFP, le ministère suisse de la Justice a indiqué que "à la date d'aujourd'hui, M. Kattner ne fait pas l'objet d'une enquête".
Depuis son élection, Infantino s'est employé à tenter de restaurer l'image de la Fifa. La nomination le 13 mai de Mme Samoura s'inscrit dans cette logique: femme issue du continent africain et diplomate à l'ONU pendant 21 ans, elle aura la difficile tâche de mener d'indispensables réformes, tout en arrivant sans expérience du monde du sport. L'ambiance reste pourtant tendue au sein de la Fifa: le 14 mai, Domenico Scala, le président de la commission d'audit et de conformité, a démissionné pour protester contre l'adoption la veille d'une mesure remettant en cause, selon lui, l'indépendance de certains organes de l'institution chargés notamment d'enquêter sur des membres.
Le renvoi de Markus Kattner constitue le dernier épisode en date du scandale qui a éclaté il y a un an presque jour pour jour, le 27 mai 2015, avec l'arrestation, à Zurich, de hauts responsables du football mondial à la demande de la justice américaine. La Fifa fait l'objet de deux enquêtes distinctes, aux Etats-Unis et en Suisse.
M. Kattner avait révélé lors du congrès de février que la Fifa connaissait des difficultés financières, avec un exercice 2015 déficitaire de 107 millions d'euros (premières pertes depuis 2002) et un retard important sur les prévisions.
Malgré cela, M. Infantino a fait voter par le dernier congrès une hausse de 453 M EUR des aides aux fédérations sur la période 2016/2018.

 

Jeudi 26 Mai 2016

Lu 1524 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs