Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La FRMF et la CAF déterminées à réussir l’évènement

Organisation de la CAN 2015




La FRMF et la CAF déterminées à réussir l’évènement
Aussitôt investi dans ses fonctions, le nouveau président de la Fédération Royale marocaine de football, Fawzi Lekjaa, a tenu, mardi au siège de la FRMF, une réunion avec une délégation de la Confédération africaine de football en visite au Maroc pour s’enquérir de l’état des lieux à huit mois du coup d’envoi de la CAN 2015.
Au cours de cette rencontre, Fawzi Lekjaa « a renouvelé l’engagement du Maroc pour que toutes les dispositions soient prises pour assurer la bonne organisation de cet événement », lit-on sur le site fédéral.
Du côté de la CAF, le vice-président Almamy Kabélé Camara a tenu à « féliciter les membres du COL (Comité d’organisation local) de la qualité des infrastructures sportives, routières, hôtelières, des installations médicales dont s’est doté le Maroc. Il a également exprimé la confiance que porte la CAF au savoir faire dont fait preuve le Maroc en matière d’organisation de manifestations sportives d’envergure internationale », ajoute la même source.
A signaler également que la délégation de la CAF s’est entretenue avec des responsables de la SNRT et le partenaire TV de la CAF. Cette rencontre a porté sur « les droits de retransmission et les moyens de production télévisuelle qui vont être alloués à la plus importante manifestation sportive en Afrique ».
Par ailleurs, dans un message de félicitation adressé par la CAF à la FRMF, relayé par la MAP, l’instance continentale rappelle que la CAN 2015  sera « une grande célébration populaire du football africain », tout en souhaitant «la plus grande réussite dans ce nouveau défi».
La missive de la CAF fait part également de la volonté de l’appareil continental « d’entamer une collaboration fructueuse, notamment pour une préparation réussie pour l’organisation de la CAN 2015 ».
Voilà donc pour les formalités d’usage faites pour conforter la nouvelle équipe fédérale ainsi que le Comité d’organisation local tenus de travailler d’arrache-pied pour réussir la seconde Coupe d’Afrique des nations ayant pour cadre le sol marocain, et ce après l’édition de 1988 qui a vu le Camerounais Issa Hayatou porté à la présidence de la CAF.
Depuis les années 90, tout le monde sait que la CAN a pris davantage d’ampleur, suscitant l’engouement de sponsors huppés et l’intérêt de chaînes télé casquant de sacrées sommes pour s’acquérir les droits de retransmission de cette compétition.
Si sur le plan de l’organisation et de la logistique tout plaide en faveur d’une organisation parfaite de la CAN, le hic continue de résider dans le facteur sportif. Et l’histoire de cette équipe nationale appelée plus que jamais à trouver une bonne fin avec la désignation le plus tôt possible d’un sélectionneur qui aura moins d’une année pour monter une sélection solide et compétitive, sachant qu’il n’aura que les 5 ou 6 dates FIFA pour peaufiner les réglages nécessaires avant l’entame de la compétition africaine à laquelle l’EN est qualifiée d’office.
A propos de matches tests, il se laisse entendre dans les coulisses que bien avant le match de juin contre la Russie, le Onze national pourrait bien disputer au mois de mai au Portugal deux autres rencontres face à des sélections africaines, en l’occurrence le Burkina Faso et l’Angola.     

Les commissions fédérales
 
Le comité directeur de la FRMF, réuni lundi sous la présidence de Faouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place de trois commissions visant à gérer le football national, indique, mardi, un communiqué de la FRMF. La première commission chargée de mener des concertations pour le choix du sélectionneur national, est composée de Mohamed Boudrika, Nour Eddine Bouchhati et Mohamed Joudar, auxquels s’ajouteront des acteurs relevant de la famille du football (entraîneurs, joueurs, techniciens et journalistes sportifs). Elle tiendra sa première réunion au courant de cette semaine, précise la même source.
La deuxième commission est chargée de préparer la mise en œuvre de la Ligue professionnelle et comprend Nour Eddine Bouchhati, Abdelmalik Abroun et Hassan Filali, alors que la troisième commission est chargée de la mise en œuvre de la Ligue du football amateur et se compose de Mohamed Addal, Mouloud Ajef et Ismail Zitouni.

Mohamed Bouarab
Jeudi 17 Avril 2014

Lu 1155 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs