Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La FRMF à l’heure du bilan

Le rapport financier fait état d’un déficit de plus de 50 millions de dirhams




La Fédération Royale marocaine de football (FRMF) a tenu, mardi soir au Centre international de conférences Mohammed VI de Skhirat, son assemblée générale ordinaire annuelle, au titre des saisons 2013-2014 et 2014-2015.
Lors de cette assemblée générale, les 36 délégués présents (sur 42) de la ligue professionnelle (Botola D1 et D2), de la ligue amateur, des ligues régionales et du football féminin, ont approuvé à l'unanimité les rapports moral et financier des saisons 2013-2014 et 2014-2015, en présence notamment des représentants du Comité national olympique marocain et du ministère de la Jeunesse et des Sports.
Dans son allocution d'ouverture, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a souligné que le défi auquel il a fait face dès son élection à la tête de la FRMF en novembre 2013 a été de gérer des problématiques stratégiques liées à la révision de la gouvernance de la Fédération, des clubs et des ligues, au renforcement des instruments de formation et d'encadrement, à la mise en place d'infrastructures et à la restructuration des sélections nationales.
En matière de gouvernance, il s'agit de mettre en place les conditions de bonne gouvernance afin d'assurer la gestion des affaires du football national à travers la création de la ligue nationale du football professionnel, de la ligue nationale du football amateur, ainsi que d’autres groupements nationaux dont ceux du football féminin, du beach-soccer et du football en salle, a-t-il relevé, rapporte la MAP.
L'accent a également été mis sur la formation de commissions juridiques permanentes en parallèle avec la conformité des règlements de la FRMF avec les orientations de la Fédération internationale de football (FIFA), a-t-il rappelé, ajoutant que l'ensemble de ces efforts s'est traduit par l'obtention de la FRMF du statut d'association d'utilité publique.
En matière de nouvelles technologies, la FRMF a procédé au lancement de la nouvelle version de son portail électronique, a-t-il noté.
S'agissant de la restructuration des instances de la FRMF, M. Lekjaa a relevé que la gestion des clubs a été marquée par l'augmentation des subventions accordées aux clubs (280 millions de dirhams) en tant que première étape dans le processus visant la réalisation des objectifs du bureau fédéral.
A cet effet, il a été procédé à la signature d'une convention importante pour le soutien des clubs dans les provinces du Sud du Royaume, a-t-il fait valoir, mettant en avant la bonne organisation des championnats nationaux et de la Coupe du Trône.
Quant à la révision des conditions des joueurs, la FRMF a conclu un accord de coopération avec la Fondation Mohammed VI des champions sportifs relatif à l'assurance et à la retraite des anciens joueurs professionnels.
Pour ce qui est des chantiers de développement du football national, le 15e président de la FRMF a rappelé la signature en juin 2014 du partenariat avec les ministères de l'Intérieur, de la Jeunesse et des Sports, de l'Economie et des Finances, et de l'Equipement, des Transports et de la Logistique pour une période de trois ans (2014-2016) avec une enveloppe de 1,5 milliard de dirhams.
Ainsi, 40 stades ont été livrés alors que 19 autres seront prêts en février courant et mars prochain, soit 59 stades comptant pour la première phase du programme de mise à niveau des stades, a dit Fouzi Lekjaa.
Il a également été procédé à l'équipement de trois stades (Kénitra, Safi et Khouribga) en gazon naturel, en plus d'assurer l'éclairage de 14 stades dont 5 sont en cours de finalisation, a-t-il précisé, ajoutant à cet effet que "le Centre national de football de Maâmora sera l'un des meilleurs centres de formation footballistique à l'échelle continentale".
La réussite des chantiers de gouvernance, de formation et des infrastructures dépend de l'engagement "sérieux et responsable" de tous les intervenants, a-t-il estimé.
Pour ce qui est de la violence dans les stades, M. Lekjaa a souligné que "la FRMF est déterminée à mettre fin à ce phénomène et va défendre les valeurs du football et assurer à un large public l'accès aux stades en toute sérénité".
Cette assemblée générale a également été l'occasion pour le patron de la FRMF de revenir sur les performances des sélections nationales. Dans ce sens, il a affirmé que "les équipes de certains pays en état de guerre et ne disposant que de peu de moyens arrivent à réaliser de belles performances", assurant qu'"en dépit de tous les moyens que nous offrons à nos équipes nationales, nous avons une crise de résultats".
Le rapport financier de la FRMF présenté lors de l'assemblée fait ressortir un déficit de l'ordre de 56.634.00,43 DH de dirhams qui couvre la période allant de l'élection du bureau à juin 2015.
A l'issue de cette assemblée, il a été procédé à la mise en place de nouvelles instances juridictionnelles de la FRMF.

Jeudi 11 Février 2016

Lu 1983 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs