Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La FMEJ s’élève contre la profusion des Conseils supérieurs

Proposés pour l’édition, la distribution et la publicité, ils seraient de nature à éparpiller les efforts de réforme




La FMEJ s’élève contre la profusion des Conseils supérieurs
La profusion de Conseils supérieurs en matière d’édition, de distribution et de publicité est de nature à éparpiller les efforts de réforme et à inciter le pouvoir exécutif à intervenir dans des domaines qui devraient être soumis à la libre concurrence dans le cadre de l’autorégulation, a estimé la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ)
.  Les contenus des projets de loi relatifs à l’édition, à l’impression, à la distribution et à la publicité qui proposent la création de trois conseils supérieurs pour ces secteurs, ne peuvent se concevoir que dans un cadre unifié concernant les éditeurs, indique mardi la FMEJ, dans un communiqué.  Après avoir pris connaissance, la semaine dernière, des résultats de la commission consultative scientifique chargée de l’examen du projet du Code de la presse, le bureau de la Fédération a réitéré la position de la FMEJ selon laquelle les concertations, quel qu’en soit le cadre, ne peuvent nullement constituer une alternative aux négociations avec les professionnels, ajoute le communiqué.
 Les instances décisionnelles de la Fédération attendent de recevoir les projets définitifs que devra soumettre le ministère de la Communication au gouvernement puis au Parlement afin de prendre les décisions adéquates, en concertation avec ses partenaires, selon la même source.  Par ailleurs, le bureau de la Fédération a examiné le projet de convention du nouveau modèle économique proposé par l’Association des agences de publicité et la décision de poursuivre les négociations autour de ce sujet pour qu’elle soit dans l’intérêt des trois parties et asseoir de la sorte les règles de la moralisation et de la transparence dans un domaine vital pour l’économie des entreprises de presse.
 Après avoir informé les éditeurs sur les demandes d’adhésion à la FMEJ et après examen des dossiers des candidats, selon les conditions des établissements médiatiques structurés et selon le code de déontologie de la fédération, huit candidats ont été admis en tant qu’entités structurées au sein de la fédération.
 Il a été également convenu de tenir la prochaine assemblée générale en septembre prochain, indique le communiqué.

Libé
Vendredi 31 Mai 2013

Lu 168 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs