Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La DEPLF planche sur les relations entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne : Les échanges passés au peigne fin




La DEPLF planche sur les relations entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne : Les échanges passés au peigne fin
Les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne ont été multipliés par trois entre 2000 et 2010, précise la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans une étude qu’elle a rendue publique vendredi. Les principaux clients du Maroc sont le Sénégal, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, la Guinée équatoriale et le Nigeria. Ces cinq pays absorbent, en moyenne depuis 2000, environ 41% du total des exportations marocaines vers cette région. Sur le plan sectoriel, malgré son poids encore faible, le Maroc a amélioré son positionnement sur le marché des produits alimentaires de 0,5% en 2000 à 0,9% en 2010, sur le marché des produits chimiques de 0,1% à près de 0,5%. Sa part pour les produits manufacturés est demeurée quasi-stable autour de 0,1%.
D’une manière générale, l’analyse des relations commerciales entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne a montré qu’elles demeurent faibles, en dépit des progrès réalisés au cours des dernières années. Le Maroc a déployé des efforts non négligeables dans le but de consolider son positionnement sur les marchés subsahariens à travers, notamment, la signature de 480 accords, conventions et protocoles avec une quarantaine de pays. Il a aussi mené des actions à caractère promotionnel visant à faciliter l’accès du secteur privé marocain aux marchés africains, poursuit la même source, estimant que les efforts consentis gagneraient à être poursuivis et consolidés,  à travers, notamment, l’amélioration du cadre juridique des accords en vigueur et la signature d’autres accords avec les communautés économiques régionales, la garantie d’une offre croissante d’exportation adaptée à la demande et aux spécificités des économies de l’Afrique subsaharienne, la mise en  place des lignes aériennes et maritimes régulières et le renforcement des infrastructures routières.

Libé
Samedi 7 Avril 2012

Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs