Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Course à la Maison Blanche a bel et bien commencé : Trois républicains pour une candidature




 La campagne pour gagner la Maison Blanche semble s'être resserrée côté républicain autour de trois figures: Mitt Romney, l'homme d'affaires modéré, Michele Bachmann, l'égérie ultraconservatrice du Tea Party, et Rick Perry, qui pourrait mettre tout le monde d'accord. Pendant des mois, Mitt Romney est resté le favori incontesté des sondages sur les intentions de vote des électeurs républicains, en dépit des critiques l'accusant d'être trop centriste et d'avoir inspiré la réforme de santé d'Obama. Mais samedi, en remportant une élection-test très attendue --bien que symbolique-- pour départager les prétendants républicains organisés dans l'Iowa (nord), la représentante du Minnesota, Michele Bachmann a montré qu'elle était un adversaire sur lequel il fallait compter. Tous les deux pourraient cependant avoir du souci à se faire depuis l'entrée en lice de Rick Perry samedi: le gouverneur du Texas, qui pourfend l'interventionnisme du gouvernement et a récemment réussi à rallier 30.000 personnes à une réunion de prière, a des chances de plaire aux conservateurs sociaux tout en se prévalant d'états de service n'ayant rien à envier à ceux de Mitt Romney.
 "Il apporte (aux républicains) la possibilité de remporter l'élection, ce qui n'est pas le cas de Bachmann" , souligne Larry Sabato, qui dirige l'Institut d'études politique de l'Université de Virginie. Et par ailleurs,  "Romney a de sérieux problèmes avec le Tea Party et avec les éléments les plus conservateurs du parti républicain, alors que Perry a leur soutien".
M. Perry dirige un Etat qui a réussi à créer des emplois au moment où le chômage montait en flèche au niveau national. Elu trois fois à la tête du Texas où il a succédé à George W. Bush en 2000, il est également connu pour être redoutable en campagne. "Il va s'en prendre à Romney, et je ne sais pas si Romney est tout à fait préparé à sa façon de faire campagne", note M. Sabato:  "Perry a adopté depuis longtemps la politique de la terre brûlée, et c'est pourquoi il est resté si longtemps en poste". Mitt Romney, en revanche, a des mois d'avance en matière de contacts avec l'establishment et de levées de fonds, et a l'expérience d'une campagne nationale puisqu'il a participé à celle de 2008.
 "Perry n'a pas encore été mis à l'épreuve, (or) c'est la scène nationale qui sert réellement de test", estime David Corbin, professeur de politique au King's College de New York. Ses adversaires pourraient également tenter de le dépeindre comme un politicien de carrière ayant peu d'expérience du secteur privé et peu de contacts avec les citoyens ordinaires. Pour David Corbin, Michele Bachmann pourrait "choisir comme angle d'attaque: si vous n'aimez pas Washington, pourquoi avez-vous passé votre vie dans les instances du pouvoir?». Après sa victoire dans l'élection-test de l'Iowa, Mme Bachmann est bien placée pour remporter en février les caucus républicains de cet Etat, des assemblées d'électeurs chargées de choisir un candidat. L'Iowa est tous les quatre ans le premier Etat à se prononcer dans le processus des primaires et cela influence généralement fortement la suite du déroulement des primaires. Elle  "a montré qu'elle était capable de former une base et d'attirer une importante partie de l'électorat, des partisans du Tea Party aux conservateurs sociaux en passant par les défenseurs de l'éducation à domicile", souligne l'éditorialiste du Washington Post Jennifer Rubin. Mais « la concurrence devient plus rude et il va falloir qu'elle élargisse sa base ». A six mois du début des primaires, il reste assez de temps pour qu'un autre candidat vienne changer la donne. Deux célébrités républicaines, Sarah Palin et Rudy Giuliani, n'ont toujours pas fait part de leurs intentions. 

AFP
Mardi 16 Août 2011

Lu 727 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs