Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Coupe arabe des clubs reprend du service : Un premier tour peu clément pour le Raja face à Bizerte




La Coupe arabe des clubs (Coupe arabe des clubs champions de 1982 à 2001, puis ancien tournoi du Prince Fayssal Ibn Fahd (2002-03) puis Ligue des champions arabes depuis 2004) après une période de gestation qui aura duré trois saisons reprendra du service à partir du mois de septembre prochain.
Le Raja de Casablanca, seul club marocain engagé  à cette compétition affrontera le Club Athletic Bizertin de Tunisie au premier tour. Mis à part l’Algérie qui aura deux représentants (USM Alger et CR Belouizdad), ils sont pas moins de quinze nations à y participer, Tunisie (CA Bizerte) Mauritanie (Tevragh Zeina), Maroc (Raja de Casablanca), Soudan (Al Khartoum), Egypte (Ismaily) Liban (Ennedjma), Koweït (Al Djahra), Arabie Saoudite (El Fath), Oman(Al Ourouba), Palestine (Chabab), Bahreïn (Al Had), Jordanie (Al Chabab) en plus d’un club du Yémen et du vainqueur de la confrontation entre des clubs de Djibouti, Comores ou Somalie.
Ce premier tour se jouera à élimination directe avant que les huit qualifiés ne forment deux groupes sous forme de championnat, les deux premiers de chacun d’entre eux joueront les demi-finales. Revue à la baisse, cette compétition est dotée de 1.550.000$.  Le vainqueur empochera 600.000$, 400.000$ reviendront au finaliste, le troisième encaissera 300.000 alors que le quatrième se contentera de 250.000$. Quant aux  qualifiés en phase de poules, ils toucheront 100.000$ et les engagés au premier tour 20.000$.
Le tirage au sort du premier tour effectué jeudi à Djeddah aura donné de jolis duels en perspective et sous forme de derby. C’est ainsi que le représentant mauritanien Tevragh Zeina rencontrera l’USM Alger, Al Khartoum jouera Ismaily,  Al Djahra (Koweït) se mesurera à EL Fath saoudien et le RCA à Bizerte.
Ils ne sont que trois clubs nationaux à être parvenus en finale, le WAC trois fois, en 1989, 2008 et 2009 le RCA deux fois 1996 et 2006 et le KAC en 1984 pour deux trophées seulement de remportés.
Le Raja de Casablanca l’un des deux clubs marocains à pouvoir se targuer d’avoir remporté ce trophée avec le WAC (1989), pour peu qu’il puisse éviter, l’écueil tunisien a de fortes chances de faire comme en 2006 ou du moins, figurer dans le carré d’as au regard de la qualité modeste des clubs participants.
De plus, au vu des recrutements tous azimuts de l’intersaison dont certains probants pas encore conclus et les retours au bercail de certaines grosses pointures à l’image de Mitouali, Yajour et surtout de M’Hamed Fakhir à la baguette, sûr que les Verts auront de l’allure cette saison.

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 30 Juin 2012

Lu 507 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs