Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Corée du Nord oriente ses menaces vers le Sud


Nouvel essai nucléaire en perspective



La Corée du Nord oriente ses menaces vers le Sud
Après avoir annoncé un nouvel essai nucléaire visant les Etats-Unis, la Corée du Nord a menacé vendredi d’attaquer son voisin du Sud s’il participait au durcissement des sanctions mises en oeuvre par les Nations unies contre Pyongyang.
 Pyongyang multiplie les menaces depuis le vote mercredi d’une résolution du Conseil de sécurité de l’Onu qui condamne le tir de fusée nord-coréen du 12 décembre 2012 et renforce les sanctions déjà prises par les Nations unies.
 “Ces ‘sanctions’ équivalent à une guerre et à une déclaration de guerre contre nous”, a déclaré vendredi le Comité pour la réunification pacifique de la Corée, l’organe nord-coréen chargé des relations avec le Sud.
“Si ce groupe fantoche de traîtres participe directement aux ‘sanctions’ de l’Onu, la RPDC répondra par d’importantes représailles physiques”, a prévenu le Comité, qui désigne officiellement la Corée du Nord comme la République populaire démocratique de Corée.
 La commission nord-coréenne de défense, l’organe militaire suprême du pays, a menacé jeudi de procéder à un troisième essai nucléaire et à de nouveaux lancements de fusées dont l’objectif avoué est de viser les Etats-Unis, qualifiés d’”ennemi juré”.
 Les experts du régime nord-coréen pensent que cet essai nucléaire pourrait avoir lieu dès le mois de février pour coïncider avec l’entrée en fonctions de la nouvelle présidente sud-coréenne Park Geun-hye et l’anniversaire le 16 février de l’ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, décédé en 2011, père de l’actuel leader Kim Jong-un.
La Chine, qui a soutenu la dernière résolution en date au Conseil de sécurité et a approuvé les sanctions en 2006 et 2009, a appelé vendredi toutes les parties impliquées à rester calmes et à éviter toute action susceptible d’attiser les tensions.
 Pékin a cependant exprimé plus tôt dans la journée des critiques plus marquées contre son allié nord-coréen par l’intermédiaire d’une publication liée au Quotidien du peuple, organe officiel du comité central du Parti communiste chinois.

AFP
Samedi 26 Janvier 2013

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs