Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Commission des finances passe les affaires d’Al Omrane au peigne fin




Des opérations qui interpellent les députés

Al Omrane n’a pas fini de faire l’actualité. Mardi, il était au centre de débats fournis sous la Coupole et au sein de la commission des finances de la Chambre des représentants. Avec, à la clé, de lourdes accusations visant ledit holding. Des noms et pas des moindres ont été cités, en liaison avec des affaires qui nécessitent, à coup sûr, enquêtes et investigations pour que la vérité soit connue.
Ainsi donc Al Omrane aura fait l’objectif de monopole de la part de Fouad Ali Al Himma, Mounir Majidi et Illias Al Ammari. Sport et affaires seraient allés de pair pour les deux derniers qui ont fait profiter leurs clubs respectifs, le FUS de Rabat et Chabab Rif d’Al Hoceima de la manne d’un Omrane qui ne s’est jamais soucié des autres clubs.
S’il n’y avait que cela. D’autres affaires allaient être citées en présence du ministre de l’Habitat Taoufiq Hjira et du président du directoire dudit holding, Badr Al Kanouni. Pour Ahmed Zaidi, chef du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, soulever le dossier Al Omrane s’inscrit dans la stratégie établie par le Groupe en vue d’ouvrir le débat sur un certain nombre d’établissements publics.
L’intervention d’Ahmed Zaidi a été principalement axée sur le rôle dudit holding, à savoir de régulateur des marchés fonciers et du logement au profit des ménages à faibles revenus ainsi que sur la stratégie qui sera adoptée pour en faire bénéficier, particulièrement, cette dernière frange. Chiffres à l’appui, Ahmed Zaidi a rappelé la régression du taux des logements sociaux et la faiblesse des résultats réalisés dans ce domaine, alors que la loi de Finance de 2011 a instauré, selon lui, plusieurs mesures visant à encourager la construction de ces logements ainsi que l’appui des prometteurs immobiliers et des personnes au revenu limité à travers des exonérations fiscales pendant 10 ans.
Dans son allocution, il s’est interrogé également sur les compétences de cette institution quant à la préparation de l’assiette foncière, en se basant sur les chiffres présentés qui n’apportent rien de nouveau et sur la diminution de son produit net. Et de s’interroger aussi sur les résultats de l’enquête menée au sein d’Al Omrane par l’Inspection générale des finances.
Tout en appelant à évaluer l’expérience des nouvelles villes créées, Ahmed Zaidi a demandé des éclaircissements sur la situation de ces pôles pour contribuer à l'allègement de la pression urbanistique sur les grandes villes, et si elles sont en mesure de répondre aux besoins en services et équipements de base, tels le transport, les espaces verts, les écoles, entre autres
A rappeler que le Groupe socialiste à la Chambre des représentants avait, lors d’une précédente réunion de la commission des finances tenue fin mars et en présence du ministre de l’Habitat et du président du Directoire Al Omrane, demandé de s'informer du fonctionnement, de la gestion financière et commerciale de ce groupe ainsi que de ses réalisations, particulièrement le logement économique, la requalification des quartiers sous-développés. Le président du Groupe socialiste s'était interrogé également sur la politique poursuivie par le ministère de l'Habitat et d'Al Omrane pour l'éradication totale des bidonvilles, la surenchère des coûts qui ne sont ni à la portée des familles démunies ni de celle des bourses modestes, la limite de la réserve foncière, la lenteur du recouvrement auprès des bénéficiaires des logements.

Larbi Bouhamida
Mercredi 6 Avril 2011

Lu 437 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs