Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Commission de surveillance en visite dans les établissements pénitentiaires


La prison locale et le centre de réforme et d'éducation de Casablanca première étape d'une longue série



La commission de surveillance des établissements pénitentiaires a effectué, vendredi, une visite d'information à la prison locale et au centre de réforme et d'éducation de Casablanca dans le but de connaitre de près les conditions des détenus.

Cette visite s'inscrit dans le cadre de l'activation du rôle de la commission en tant qu'instance chargée de surveiller les conditions des détenus et de veiller sur le respect de leurs droits conformément aux articles 620 et 621 du code de la procédure pénale. 

A cet effet, la commission a procédé, sous la présidence du Wali de la région du grand Casablanca, Khalid Safir, à l'inspection des différents locaux des deux institutions et s'est informée de la situation sanitaire des détenus.

Dans des déclarations à la presse, le directeur de la prison locale Ain Sébaa 1, Abdellah Saidi, et la directrice du centre de réforme et d'éducation, Khadija Laamira ont indiqué que l'objectif de cette visite, qui a été marquée par la distribution des dons aux détenus (livres, médicaments, matériels informatiques) dans le cadre de l'INDH, est de constater de visu la situation des détenus dans les deux institutions.

Et d'ajouter que cette initiative intervient dans le sillage d'une approche inclusive associant les autorités locales et les différents partenaires de la Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion.

A rappeler que la prison locale et le centre de réforme et d'éducation de Ain Sébaa comprennent plusieurs espaces dédiés à l'enseignement, la formation, la santé et l'alimentation.

La prison locale 1 pour hommes dispose de salles d'étude, d'ateliers de formation dans plusieurs domaines et d'une bibliothèque alors que la prison locale 2 pour femmes comprend plusieurs espaces consacrés à la formation et l'enseignement, outre "la maison des mamans", un pavillon dédié aux femmes détenues et à leurs enfants en bas âge.

Libé
Samedi 25 Juillet 2015

Lu 758 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs