Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Chine à l'honneur au Festival de Fès des musiques sacrées du monde




La Chine sera l'invitée d'honneur de la 23ème édition du Festival de Fès  des musiques sacrées du monde qui sera organisée du 12 au 20 mai prochain, sous le signe "L'eau et le sacré". Selon le président du Festival et de la Fondation Esprit de Fès, Abderrafie Zouiten, cet événement artistique sera une occasion pour jeter la lumière sur les grandes expressions millénaires de la République populaire de  Chine.
 Ainsi, la troupe d'opéra Wu, issue de la province du Zhejiang, donnera, samedi 13 mai, un spectacle à Bab Al Makina. Ce programme puisera dans le riche imaginaire mythologique chinois, lui-même fortement inspiré par le thème de l'eau.
Dans les mondes aquatiques, fleuves ou mers, les génies, serpents, dragons et même le Roi Singe, se livrent bataille. La troupe, fondée en 1956, a activement participé aux recherches historiques sur l'Opéra Wu. Elle a collecté plus d'un millier d'œuvres, restituant les savoir-faire associés - confection des masques, costumes ou maquillages. Placée sous la direction de Chen Mailan, elle a été honorée à maintes reprises en Chine, notamment avec le prix du patrimoine culturel immatériel. De son côté, Lingling Yu, qui joue du Luth pipa se produira en solo au Riad Dar Bensouda, en interprétant des morceaux de la musique traditionnelle chinoise.
Son interprétation, portée par une maîtrise exceptionnelle de toutes les techniques de son instrument, est puissante, précise, chaleureuse et créative, caractérisée par une grande clarté et finesse, une rencontre d'émotion et de sérénité, réunissant les deux éléments fondamentaux de la philosophie chinoise: le Yin et le Yang.  Pour les organisateurs, le programme musical de cette édition sera avant tout un hymne à la nature, au monde maritime et océanique, avec entre autres la symphonie flamenca Poeta du grand guitariste Vicente Amigo, la venue d'artistes des îles du Japon, de la Sardaigne ou de la Crète et un hommage aux grands fleuves du monde, artères vitales de notre planète.  La création d'ouverture, qui explorera le monde de l'eau avec une intention écologique et spirituelle, évoquera tour à tour les fontaines de Fès, l'Amazonie, emblème de la forêt primaire, le langage des siffleurs amazigh du Haut-Atlas et des Canaries, l'Arche de Noé et le Déluge, ou encore l'oasis du désert que célèbre la poésie soufie. Le Festival de Fès des musiques sacrées du monde et son Forum, créés respectivement en 1994 et 2001, s'inscrivent dans la tradition savante, artistique et spirituelle de la ville. Depuis son avènement, ce rendez-vous, qui a connu un succès grandissant, a été désigné en 2001 par l'ONU comme l'un des événements marquants contribuant au dialogue des civilisations.

Mercredi 10 Mai 2017

Lu 398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs