Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Caravane nationale de l'exportation fait escale à Laâyoune




La Caravane nationale de l'exportation fait escale à Laâyoune
Dans sa quatrième édition, la Caravane nationale de l'exportation a entamé le périple qui doit la conduire dans 5 régions du Royaume.
La première étape de ce périple était la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra  où le Palais des congrès de Laâyoune a abrité une rencontre présidée par le ministre du Commerce extérieur entouré du wali de la région, du vice-président de l'Association marocaine des exportateurs (ASMEX), des commerçants et des élus locaux.
Cette Caravane a pour objectif d'offrir aux  entreprises productrices de services et de marchandises les informations qui leur permettront de bénéficier des mécanismes mis en place par l'Etat pour augmenter le volume des exportations, a indiqué le ministre du Commerce extérieur,  Abdellatif Maâzouz, lors de l’allocution qu'il a prononcée.
La Caravane vise, par ailleurs, à vulgariser  le potentiel de marketing existant et l'appui apporté par le gouvernement au profit des entreprises de façon à leur permettre d'augmenter leurs capacités d'exportation, a-t-il ajouté.
Le ministre  a indiqué  que l'étape de Laâyoune offre une occasion pour s'informer sur le  genre d'entreprises actives dans les provinces du Sud du Royaume, de définir leurs besoins en vue de développer leur productivité et  de promouvoir leurs exportations.
Rappelant les grandes lignes de la stratégie nationale pour le développement des exportations, le ministre a souligné que cette stratégie s'est fixé comme objectif de doubler les exportations en 2015 et de les tripler à l'horizon 2018.
D'autres intervenants ont mis l'accent sur les potentialités dont disposent les provinces du Sud concernant les exportations, et les mesures mises en place pour les développer tout en satisfaisant les attentes des opérateurs économiques de la région.
Dans son intervention, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Laâyoune a souligné que l'absence de moyens de transport maritime et aérien reliant la région aux Iles Canaries voisines constituait une très grande entrave au développement des exportations dont le potentiel est assez important. Il a indiqué que l'absence de terre-plein destiné aux conteneurs obligeait les exportateurs à expédier leurs produits à partir du port d'Agadir d'où il faut acheminer les conteneurs vides pour les y renvoyer, une fois chargés pour être acheminés vers les pays africains, ce qui multiplie les frais à l'exportation par quatre. Il a indiqué, par ailleurs, que dans l'un de ses discours, le défunt Roi Hassan II avait indiqué que les provinces sahariennes étaient exonérées de droits de taxes dont la TVA; or cette exonération n'est pas appliquée, ce qui décourage les investisseurs éventuels.
Répondant à une question, le wali a indiqué que la ligne maritime reliant Tarfaya aux îles Canaries devrait reprendre son trafic la première quinzaine du mois de juin courant.
Après Laâyoune, la Caravane doit se rendre respectivement à Tanger, Oujda, Fès, Casablanca et Marrakech.

Ahamadou El-Katab
Vendredi 4 Juin 2010

Lu 498 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs