Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CNSS se prépare à l’entrée en vigueur de l’indemnité pour perte d’emploi

Le Conseil d’administration de la Caisse proposera le projet d’amendement des statuts de la Caisse




La CNSS se prépare à l’entrée en vigueur de l’indemnité pour perte d’emploi
La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) va introduire des amendements nécessaires à ses statuts en prévision de l’entrée en vigueur, à partir des premiers mois de 2014, de l’indemnité pour perte d’emploi (IPE). 
Le Conseil d’administration de la CNSS  proposera pour adoption le projet d’amendement des statuts de la Caisse afin d’intégrer l’IPE parmi ses prestations de servies et sera soumis dans les prochains jours au Conseil du gouvernement en prévision de son entrée en vigueur tel que prévu dans le projet de loi de Finances 2014, a fait savoir le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, Abdesslam Seddiki lors de la tenue du Conseil d’administration de l’institution.
 Il a rappelé, à cet effet, que l’Exécutif, qui a déjà budgétisé la première tranche dans le projet de loi de Finances 2014, a mobilisé une enveloppe de 500 millions de DH, ce qui devrait permettre de traiter notamment la problématique du chômage temporaire. Le CA devra aussi se pencher sur l’extension du panier des traitements médicaux aux soins dentaires, ce qui constituera un acquis pour la classe laborieuse et les travailleurs affiliés à la CNSS à l’instar de ce qui est en vigueur à la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS).Une nouvelle stratégie devra être élaborée, en deux étapes, en vue de faire bénéficier de la sécurité sociale les catégories non salariées. La première devra cibler les professions libérales organisées tels les médecins, pharmaciens, dentistes, avocats et architectes avant qu’elle ne soit étendue, dans sa seconde phase, aux étudiants pour toucher près de 500.000 étudiants à l’horizon 2015.
Et d’ajouter que les études sont en cours pour élargir la couverture sociale aux professionnels du transport non-salariés et détenteurs de cartes de chauffeurs professionnels. En outre, le ministre a précisé que le nombre d’assurés déclarés à la Caisse a atteint, fin septembre dernier, quelque 2,797 millions et que les opérations de contrôle et d’inspection menées par la CNSS ont permis le règlement de la situation de 67.541 salariés. Le nombre d’assurés au régime de l’assurance maladie obligatoire (AMO) est en nette croissance avec 4,4 millions d’assurés à la même période contre 1,2 million lors du lancement de ce régime au moment où les prestations santé (AMO) ont augmenté de 1,9 milliard de DH en 2012 à plus de 2 milliards cette année, a-t-il relevé.
L’ordre du jour du Conseil d’administration prévoit l’adoption des procès-verbaux des réunions du CA du 26 juin et du 23 juillet derniers, les plans d’action et budgets de la CNSS, le rapport du contrôleur de l’Etat au titre de 2012 et l’extension de l’AMO aux soins dentaires. 

Libé
Mardi 31 Décembre 2013

Lu 2633 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs