Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CIA poursuit sa guerre contre les talibans : Le chef d'Al-Qaïda au Pakistan tué par un drone américain




La CIA poursuit sa guerre contre les talibans : Le chef d'Al-Qaïda au Pakistan tué par un drone américain
Le chef opérationnel d'Al-Qaïda au Pakistan, le Pakistanais Badar Mansoor, a été tué jeudi par le missile d'un drone américain dans le nord-ouest du pays, principal sanctuaire dans le monde de l'organisation, selon le renseignement pakistanais.
Il a péri dans la nuit dans une attaque de ces avions sans pilote de la CIA à Miranshah, la principale ville du district tribal du Waziristan du Nord, bastion des talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda, ont indiqué à l'AFP plusieurs responsables du renseignement pakistanais ainsi qu'un responsable du groupe d'insurgés de Mansoor.
Dans la nuit, au moins un drone américain a tué "quatre insurgés islamistes" à Miranshah, avaient auparavant indiqué des responsables militaires à l'AFP.
"Badar Mansoor est mort dans l'attaque aux missiles cette nuit à Miranshah", a assuré à l'AFP un officier du renseignement pakistanais, sous couvert de l'anonymat. Plusieurs de ses pairs à Miranshah ont confirmé l'information à l'AFP, ajoutant que son épouse avait péri avec lui.
"Badar Mansoor est mort dans l'attaque du drone", a confirmé à l'AFP par téléphone un responsable de son groupe d'insurgés.
"Sa mort est un revers majeur pour les capacités d'Al-Qaïda à frapper au Pakistan", a commenté l'un des officiers du renseignement, ajoutant: "Après qu'Ilyas Kashmiri fut tué ou devenu inactif, Badar Mansoor est devenu de facto le chef d'Al-Qaïda au Pakistan". L'incertitude demeure sur la mort de Kashmiri, le chef militaire d'Al-Qaïda au Pakistan et l'homme le plus redouté des Américains dans ce pays, dont des sources américaines disent qu'il a été tué dans une attaque de drone en juin 2011 dans le nord-ouest. Jusqu'à présent, ni le renseignement pakistanais, ni les insurgés islamistes n'ont confirmé sa mort, pas plus que sa famille qui se dit sans nouvelles.
"Si la mort de Badar Mansoor est confirmée, c'est une excellente nouvelle pour la lutte anti-terroriste dans la région car c'était une des principales cibles à la fois des Etats-Unis et du Pakistan", a renchéri auprès de l'AFP un expert occidental du contre-terrorisme dans la région, sous couvert de l'anonymat.
"Il était le chef des réseaux d'Al-Qaïda au Pakistan et de nombreux services de renseignements occidentaux travaillaient sur lui", a affirmé cette source.
Selon les responsables du renseignement pakistanais, Badar Mansoor, âgé d'environ 40 ans et originaire de Dera Ghazi Khan, dans le centre du Pakistan, était le principal responsable de plusieurs des attentats suicide qui ensanglantent le pays depuis plus de quatre ans, perpétrés principalement par les talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda, et qui ont fait près de 5.000 morts depuis l'été 2007. "Mansoor s'était installé à Miranshah il y a plusieurs années et avait installé dans les environs un camp d'entraînement de son groupe nommé Harakat ul-Mujahidine (Mouvement des combattants, en ourdou)", a expliqué l'un des officiers du renseignement. "Il entraînait aussi et envoyait des combattants en Afghanistan", ce qui explique qu'il était une cible privilégiée des Américains, assure cette source.
Le Waziristan du Nord, frontalier avec l'Afghanistan, est aussi l'une des principales bases arrières des talibans afghans du réseau Haqqani, lié à Al-Qaïda et bête noire des soldats américains en Afghanistan.
Les drones de la CIA, qui pilonnent régulièrement des zones tribales pakistanaises depuis 2004, concentrent ces dernières années leurs frappes sur le Waziristan du Nord.

AFP
Vendredi 10 Février 2012

Lu 460 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs